1984, plus que jamais d’actualité ?

C’est en tout cas ce qui semble arriver puisque ce livre écrit en 1948 (d’où le titre, inversion des deux derniers chiffres de la décennie) et parut en 1949, connaît aujourd’hui aux USA un regain de popularité, avec des ventes qui s’envolent.

Surveillance perpétuelle, « Big Brother is watching you » , novlangue, et  réécriture systématique du passé qui doit être ce que l’on souhaite,  le réel n’a pas eu lieu, du moins, pas comme ça, vous pouvez en être certain, c’est le Ministère de la Vérité qui le dit ! Tel est le monde de 1984 décrit dans le livre éponyme de George Orwell.

La force de cette dystopie, inspirée par les régimes totalitaires, en particulier nazi et soviétique du XXème siècle, est qu’elle nous amène  à réfléchir sur le contrôle, non plus centralisé et transcendant des anciennes dictatures, mais sur celui, beaucoup plus subtile et insidieux, des nouveaux outils et modes de communication ainsi que sur le système de signes, appelé langage dont nous usons quotidiennement, l’appauvrissement et la simplification ce dernier ne conduit pas à une meilleure compréhension, mais plus sûrement à un brouillage et à une dégénérescence  de la pensée.

Ne voyez-vous pas  que le véritable but du novlangue est de restreindre les limites de la pensée ? A la fin, nous rendrons littéralement impossible le crime par la pensée car il n’y aura plus de mots pour l’exprimer. Tous les concepts nécessaires seront exprimés chacun exactement par un seul mot dont le sens sera rigoureusement délimité. Toutes les significations subsidiaires seront supprimées et oubliées. […]. Chaque année, de moins en moins de mots, et le champ de la conscience de plus en plus restreint.[…]. En fait, il n’y aura pas de pensée telle que nous la comprenons maintenant. Orthodoxie signifie non-pensant, qui n’a pas besoin de pensée.

                                                                                                                     1984   George Orwell

 

 

1984isbn : 9782070368228    8.70€

Gallimard, collection Folio

Publicités

Il était une fois, Darwin, Bonaparte et le Samaritain…

Michel Serres remonte le temps et nous raconte l’histoire de la planète en trois âges.Tout au long de ces trois âges, les couples : vie/mort, paix/guerre, doux/dur, énergie/entropie  entrent en tension.

Le premier âge, le plus long est le temps de la  mise en place, le temps des mutations et de l’évolution, le temps d’avant, bien avant l’homme , une longue histoire dont Darwin serait le conteur.

Le deuxième est un âge sombre, cruel, couleur de sang, celui qui coule abondamment sur les champs de batailles. La guerre et la destruction règnent en maîtres, on célèbre les conquêtes, on dresse des statues aux généraux, on fête des victoires qui sont, en fait autant de défaites.

Le troisième, qui s’esquisse à peine, est celui de l’entraide, de la compassion, de la main tendue. Un âge qui soigne plus qu’il ne blesse, qui accueille plus qu’il ne chasse, qui sourit plus qu’il ne gronde.

Une bonne nouvelle, la majorité des humains pratiquent l’entraide plutôt que la concurrence, surfons sur cette vague et soucions nous de la paix, de la vie et faisons que ce souci de  paix, de vie devienne le souci du plus grand nombre.

L’ utopie est déjà en marche !

 

m-serres2

 

Editions le Pommier

isbn : 9782776510982 , 19.00€

 

 

Défaite des maîtres et possesseurs

De Vincent Message

004186828

Et si votre horizon se limitait à l’espace réduit de l’enclos dans lequel vous engraissez ?

Et si vous n’étiez considéré que comme une force de travail, un animal de compagnie, un sujet d’expérience ?

Et si Descartes s’était pris les pieds dans le tapis ?

Dans ce roman d’anticipation percutant,  l’Homme est démis de son statut de maître de la planète pour être à son tour asservi par une espèce inconnue. Les êtres humains ont dorénavant 3 fonctions : travailler, tenir compagnie et servir de nourriture.  

Lorsqu’Iris, l’humain de compagnie clandestin de Malo a un accident, celui-ci se trouve au cœur d’un tourbillon de questions…

Vincent Message dépeint une société pas aussi futuriste qu’il n’y paraît…  Un livre dérangeant !

Défaite des maîtres et possesseurs, roman de Vincent Message publié aux éditions du Seuil. ISBN : 9782021300147.            18€00

 

Les retombées

Jean-Pierre ANDREVON 

bm_CVT_Les-retombees_8792

Vous souvenez-vous de la nouvelle Matin Brun de Franck Pavloff, ou comment deux individus à la vie « normale », dans un pays « normal » voient leur vie se transformer en cauchemar en quelques jours ? 

C’est un peu le même scénario qui se produit dans cette nouvelle, nous assistons impuissant au glissement de François, ingénieur, doté d’un esprit critique, d’une réflexion et de pensées que l’on assimileraient tout à fait aux nôtres, vers la négation de ses droits.  

Tout commence en 1979 dans la campagne française, un éclair suivi d’une détonation qui plonge les protagonistes dans un brouillard tant physique que psychologique… 

Publié en 1979, l’année de l’accident nucléaire de Three Mile Island, ce livre nous fait réfléchir sur la fragilité de notre situation.

Un texte très bien écrit, qui nous fait sourire noir et surtout nous glace le sang. 

Les Retombées de Jean-Pierre Andrevon publié aux éditions Le Passager Clandestin, collection dyschroniques.    ISBN : 978-2-36935-028-6.       7,01€

 

Nous autres

Fondateur ! 

d’Eugène Zamiatine

Nous autres

Moi D-503, le constructeur de l’Intégral, je ne suis qu’un des mathématiciens de l’Etat Unique. Ma plume, habituée aux chiffres, ne peut fixer la musique  des assonances et des rythmes. Je m’efforcerai d’écrire ce que je vois, ce que je pense, ou plus exactement ce que NOUS AUTRES nous pensons. 

Entrez dans la vie de D-503, homme rationnel de l’Etat Unique au bonheur programmé qui se découvre une âme… Qui va l’emporter, la raison ou la passion ?

Pourquoi ce livre ? Parce qu’il fait partie des premiers imaginant un monde dystopique et servira de référence à Georges Orwell pour son célébrissime 1984 et à Adlous Huxley dans Le Meilleur des mondes. Cette raison historique est augmentée par une écriture captivante et élégante, qui, à l’inverse des films de science-fiction, ne prend pas une ride. 

Ecrit en 1920, peu après la Révolution d’Octobre et alors que la guerre civile fait rage en Russie, qui n’est pas encore devenue l’URSS, Eugène Zamiatine se voit refuser la publication de son livre et est contraint à l’exil. Avec sa ville sous un dôme de verre, il n’était pas si loin du rideau de fer…

 Son livre ne sera publié qu’en 1988 en URSS.

Nous Autres d’Eugène Zamiatine publié chez Gallimard. 8,90€  ISBN : 978-2-07-028648-5

La Sacrée semaine qui changea la face du monde

Un petit livre jubilatoire et impertinent ! 

 de Marc Augé 

La sacré semaine

A la très solennelle messe de Pâques, en 2018, le Pape François fait une déclaration fracassante remettant en cause l’humanité entière… Chacun, quelque soit ses croyances, reste sous le choc, tente de comprendre, d’analyser…  Que s’est-il passé ?  

Mais on le sait, la fable en dit souvent long, alors on se prend à rêver, à croire ou mieux encore… A réfléchir.  

La sacré semaine qui changea la face du monde de Marc Augé publié chez Odile Jacob en 2016. 9,90€ – ISBN 978-2-7381-3389-2