Penser la mort, colloque dans le cadre des rencontres de la saline

 

 

signature colloque

A la faveur de la Toussaint, ce colloque propose une réflexion sur la mort, ses représentations dans les grandes traditions du monde, sur la place qu’elle tient dans l’art, sur ses formes de symbolisation contemporaines, sans oublier d’aborder les questions récentes relatives à l’éthique que pose l’accompagnement des malades en fin de vie et de la délicate question de l’euthanasie.

Des philosophes, des religieux, des écrivains, des médecins, des thérapeutes de renon viendront porter les lumières de leurs travaux et de leurs expériences à travers des communications et tables rondes. Deux concerts viendront ponctuer en soirée les réflexions des conférences.

Colloque accompagné d’une création sonore conçue par Philippe Lebru, créateur des horloges contemporaines UTINAM, et les plasticiens sonores Ben Farey et Corsin Vogel.

 

Vendredi  20 octobre

20h00, concert en l’église d’Arc et Senans

Les sept dernières paroles du Christ en croix Joseph Haydn

Quatuor Annesci. Sylvie Germain, texte. Alain Carré, récitant

Samedi 21 octobre

14h00, colloque à la saline royale

Modérateur : Gérard Kurkdjian, écrivain spécialiste des musiques sacrées du monde.

Christophe Bardyn :  Eclipse de la mort dans le monde moderne

Dalniel Sibony : Approche de la mort – Questions symboliques

Julien Darmon : Les états intermédiaires de la conscience après la mort dans la Kabbale.

Helios Azoulay : La musique dans les camps de la mort.

Rencontre avec la romancière Sylvie Germain « et la vie avant la mort ? En quoi est elle une vraie vie ? Ou déjà une morte vie ? »

20h00 Concert en l’église d’Arc et Senans

Médiatation musicale sur la vie et la mort d’après l’oraison funèbre d’Henriette d’Angleterre de JB Bossuet

Jonathan Dunfort, viole de gambe, Gérard Kurkdjian , récitant

 

Dimanche 22 octobre

14h00, colloque à la saline royale

Etienne Klein, Les lois de la physique auraient -elles oublié la mort ?

Abdenour Bidar , Méditation sur la mort et la vie.

Père Gabriel Ringlet, l’accompagnement spirituel jusqu’à l’euthanasie.

Regis Aubry, La transgression dans les pratiques soignantes en fin de vie.

Table ronde avec Gabriel Ringlet et Regis Aubry

 19h00, banquet / concert à la saline royale

Ziveli Orkestar , chants et musiques des Balkans

A cette occasion, vous pourrez trouver un certain nombre d’ouvrages des différents intervenants, notamment,

La fin de vie, Régis Aubry,  Eyrolles, 15.00€

Montaigne, Christophe Bardyn, Flammarion, 25.00€

Cantiques de l’âme, Julien Darmon , Verdier, 18.77€. L’esprit de la Kabbale, Julien Darmon, Albin Michel, 19.00€

Mourir un peu, Sylvie Germain, Desclée de Brouwer, 6.50€

Le facteur temps ne sonne jamais deux fois, Etienne Klein, Flammarion, 8.00€

Le grand livre des musiques sacrées du monde, Gérard Kurkdjian, Albin Michel, 23.90€

Vous me coucherez nu sur la terre nue, Gabriel Ringlet, Albin Michel, 17.00€

Jouissances du dire, Daniel Sibony, Grasset, 28.40€. De l’identité à l’existence : l’apport du peuple juif, Daniel Sibony, Odile Jacob, 26.30€

 

 

Publicités

Une maison dans un arbre, ça vous branche ?

L’architecture végétale est l’art de faire pénétrer les végétaux dans les constructions, au cœur même des bâtiments. Il s’agit d’allier végétal et urbanisme, dans une alliance harmonieuse, dans l’idée de mettre en avant la beauté de cette alliance mais également de joindre l’utile à l’agréable : réfléchir, par ce procéder à l’isolation, la dépollution, le maintien de la biodiversité…

L’architecture végétale est une discipline encore mal connue mais en plein essor.

Qui ne s’est jamais dit que sa ville pouvait manquer de verdure ? Qui n’a jamais trouvé un certain apaisement dans une avenue boisée, au milieu de ces bâtiments froids ?

Aujourd’hui l’architecture végétale convainc de plus en plus de monde, amateurs comme artistes ou architectes : Luc Schuiten notamment est connu pour son œuvre qui donne un nouveau visage aux grandes mégalopoles européennes.

Luc Schuiten est un artiste qui, depuis plusieurs décennies, mêle dans ses travaux végétal et urbanisme afin de créer des cités végétales aux maisons naturelles et à l’architecture futuriste.

Cela vous intéresse ? Heureuse coïncidence, car le style inimitable et poétique de Luc Schuiten sera présent à la Saline pour la saison 2018 ! Voici une petite sélection d’ouvrages pour vous donner un avant-goût de son travail :

« Enfant, je rêvais d’habiter les arbres. Aujourd’hui par la force de l’imaginaire, j’habite une cité archiborescente et je reviens de moins en moins souvent par ici. » (Luc Schuiten)

 

archiborescence2010.jpg

Archiborescence (29€)

Luc Schuiten présente dans cet ouvrage sa conception de l’architecture végétale et plus particulièrement de l’archiborescence, concept qu’il a lui-même inventé, au travers de dessins et d’esquisse toutes plus envoûtantes les unes que les autres. Nous sommes projetés au beau milieu de ses cités végétales, où la vie est imaginée menée en symbiose avec son environnement. Une ode au changement !

 

9782804700539,0-574345.jpg

Vers une cité végétale (29€)

Schuiten poursuit ici sa réflexion sur l’écologie et l’environnement, et propose des solutions applicables immédiatement, toujours dans cette poésie particulière qui le caractérise. L’ouvrage peut être vu comme un complément à Archiborescence comme une réflexion à part entière.

 

9782507051921,0-2010464.jpg

La maison des papillons (15€)

Nino aperçoit un papillon en plein centre-ville ; surpris, il se met à sa recherche, se demandant comment il survit en milieu urbain. Ce faisant, il croise un architecte, à qui il raconte son histoire. Et comment de cette rencontre va naître une merveilleuse maison…

A travers une histoire touchante et des planches pleines de poésie, Luc Schuiten et sa fille Maya signent un récit vibrant, où, dans une architecture futuriste, l’homme et la nature vivent en parfaite harmonie.

 

 

*Pour en savoir plus : http://www.jardinsdebabylone.fr/blog/architecture-vegetale/

 

Le monde en couleurs de Nathalie Novi

 

 

nn-1

Née en 1963  en Lorraine, c’est à Constantine que Nathalie Novi passe sa petite enfance, elle suit ensuite les cours de l’école des Beaux-Arts de Nancy puis de Paris, diplômée en 1987, elle expose alors à Paris et à Bruxelles et travaille pour la publicité et l’édition.

C’est sur les contreforts du Revermont que  Nathalie Novi a, aujourd’hui, installé son atelier où elle consacre une partie de son temps à son travail d’illustratrice d’albums pour la jeunesse. Ouvrir un album c’est rentrer de plain-pied dans un univers de légèreté et de poésie où les couleurs explosent.

A partir du 31 mars la saline royale expose plus d’une cinquantaine de planches originales, illustrant divers ouvrages , tels que « Bonnes nouvelles du monde », « Merveille des merveilles » , ou encore « La petite fille et l’oiseau »  qui évoque l’enfance de Maria Callas, album  écrit et illustré par Nathalie Novi pour qui les mots comptent autant que les images et les couleurs.

L’enfance et la famille sont les thèmes inépuisables de son travail. Son penchant pour les contes l’a conduit vers la littérature jeunesse où Nathalie Novi peut donner corps à l’univers onirique dans lequel elle prend plaisir à nous entraîner.

 

 

 

 

Tintin s’invite à la saline !

Au mois de mai, il y a 110 ans  naissait à Etterbeek, aux portes de Bruxelles, Georges Rémi, plus connu sous le pseudonyme d’Hergé,  père du célèbre reporter à la houppette et de son fidèle compagnon à quatre pattes.

C’est dans « le petit vingtième », supplément pour la jeunesse du quotidien belge  » le vingtième siècle » qu’apparaissent  pour la première fois en janvier 1929 Tintin et Milou. Cette première aventure les conduira au pays des Soviets, beaucoup d’autres suivront qui emmèneront les deux inséparables héros aux quatre coins de la planète.

L’exposition  » le monde d’Hergé » qui débute le 8 avril à la saline royale, puis le festival des jardins à partir du 10 juin, inspiré des personnages rocambolesques des albums, vous permettront de découvrir, ou  redécouvrir, l’univers d’Hergé, ses personnages, ses passions, de vous familiariser avec « la ligne claire », style caractéristique du dessinateur.

En attendant, vous pouvez d’ores et déjà retrouver les pittoresques personnages compagnons d’aventure de Tintin, à travers l’ensemble des albums, et d’objets divers, tout droit sortis des vignettes colorées imaginées par Hergé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Clôture du festival des jardins Dimanche 23 octobre

 

Placée sous le signe de l’univers de la bande dessinée, la saison 2016 nous a permis de voyager dans des mondes à la géographie étonnante, magique ou inquiétante. Ce voyage s’achève  avec la venue de plusieurs auteurs, arpenteurs de la planète ou de l’imaginaire.

Alexandre Chollier, géographe s’est, entre autres choses, intéressé à la représentation du monde au travers de la cartographie, et à l’eutopie, ou, pour le dire autrement, la recherche du bon lieu. Où vivre ? où travailler ? où se distraire ? où se reposer ? … Et si la saline et ses jardins qui se déclinent sous de multiples formes était le lieu qui incarnait  toutes ces exigences, toutes ces envies ?

Alexandre Chollier donnera une conférence à 11h00 salle Campanella.

 

Claude Ponti est  auteur et illustrateur de livres pour la jeunesse. Blaise, Tromboline et Foulbazar, La venture d’Isée, le Tournemire, l’Ecoute-aux-portes, Bih-Bih et le Bouffon Gouffron…Claude Ponti est lui aussi, à sa manière malicieuse, un voyageur. Il nous invite au  voyage, à travers les mots qu’il tord à l’envie pour le plus grand plaisir des enfants et des autres, à travers les mondes pittoresques où évoluent ses personnages, mondes  illustrés par des  images qui fourmillent de détails insolites, drôles ou rocambolesques, ou les trois à la fois et plus encore. Une exposition vous permettra de découvrir ou redécouvrir cet univers particulier, mais vous aurez aussi l’occasion de déambuler « pour de vrai », en compagnie de Blaise dans ce monde ludique puisqu’un jardin lui est consacré.

Claude Ponti se livrera à une séance de dédicaces à 11h00, salle Migeon, séance émaillée de lectures faites par des fans en culottes courtes.

 

Alain Baraton viendra arpenter les jardins de la saline, président de cette seizième édition du festival des jardins, le jardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand parc de Versailles, fait partager sa passion aux auditeurs de France Inter dans « la main verte ».  Alain Baraton, nous entrainera, le temps d’une conférence, dans les allées tracées au cordon de Versailles, voyage dans un lieu emblématique et grandiose, mais voyage dans le temps également, puisque qu’il nous invite à le suivre dans les coulisses sulfureuses du palais du Roi Soleil.

Suite à la conférence qui aura lieu à 14h00 salle Migeon, l’auteur  de multiples ouvrages sur l’art du jardinage, et, peut-être plus méconnus, sur la « petite histoire  » de Versailles se prêtera à une séance de signatures.

 

 

Jacques Ferrandez apportera dans ses bagages la lumière chaude et les parfums méditerranéens des terres qu’il sait si bien croquer. C’est à un voyage dans les déserts de pierres et de sable,  dans les rues sinueuses de villes à la blancheur éclatante, sous le dôme d’un bleu profond d’un ciel inondé de soleil , c’est à tout cela, certes, que Jacques Ferrandez nous convie, mais c’est bien plus encore. C’est un voyage dans le temps, dans l’histoire d’hommes et de femmes à la fois si lointains et si proches, c’est l’histoire, non pas qu’il revisite, mais qu’il retranscrit à travers les récits croisés de personnages ordinaires qui, bien souvent, font preuve d’une force extraordinaire.

Jacques Ferrandez est l’auteur de l’affiche pleine d’humour de ce seizième festival des jardins. Il se prêtera au jeu des signatures à 15h00, salle Migeon.

 

Capture

 

 

 

Atlas Maior

De Peter Van der Krogt

blaeu_atlas_maior_1_vol_fp_int_3d_44816_1512221222_id_1024012.png

Joan Blaeu, cartographe officiel de la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales de 1672 à 1705, est l’auteur et l’imprimeur du plus grandiose et du plus minutieux atlas du XVII ème siècle : l’Atlas Maior. Publié entre 1662 et 1665 en onze volumes, il comprend 586 cartes représentant l’ensemble du monde connu de cette époque. L’Atlas Maior ou Theatrum Orbis Terrarum s’impose vite comme une référence, un objet d’art, il devient le livre le plus cher de ce siècle.

Les éditions Taschen reprennent les cartes du célèbre amstellodamois et les réunissent dans un ouvrage aux dimensions impressionnantes. L’ouvrir, c’est réaliser ce rêve que l’on à tous eu :  parcourir sans gants et sans surveillance un livre des temps antérieurs, pouvoir s’attarder, se pencher sur les nombreux détails qui ornent les cartes, reconnaître les villes. Il ne manque que l’odeur si caractéristique des vieux livres ! 

Joan Blaeu- Atlas Maior de Peter Van der Krogt aux éditions Taschen. Edition multilingue. ISBN : 978-3-8365-3803-9       512 p.              49.99€

 

Affiche « Univers de Bande dessinée »

Jacques Ferrandez auteur de la série Carnets d’Orient qui a inspiré nos jardiniers pour le jardin « Entre deux rives »,  conseiller artistique de la 16ème édition du Festival des Jardins, nous a fait le plaisir de réaliser l’affiche de cette année.

Celle-ci est disponible à la librairie boutique, en série limitée à 150 exemplaires signés par l’auteur. 

Taille de l’affiche 40 x 60 cm

Capture

 

Concert Venise Millénaire

Dans le cadre de sa résidence, Jordi Savall et ses ensembles  Hesperion XXI, La Capella Reial de Catalunya et le Concert des Nations nous ont offert de façon inédite sa dernière création : Venise Millénaire

Capture

Affiche du concert réalisée par Jacques Ferrandez, disponible à la librairie boutique.

De 770 à 1797, Venise a exercé en Méditerranée un rôle prépondérant, se nourrissant des influences des mondes chrétiens de l’Orient latin orthodoxe, mais aussi des cultures ottomane, juive, arménienne et musulmane. Jordi Savall évoque grâce à la musique toutes les influences que la mer Méditerranée a pu produire selon les villes, les régions et les pays qui la bordaient. Des musiques spirituelles et profanes de Byzance, d’Istanbul, de l’Empire Ottoman, de Grèce, de Turquie et d’Italie sont venues conforter et influencer les productions que Venise a pu offrir à l’histoire de la musique . 

Nous vous en dévoilons  le programme : 

VENISE MILLÉNAIRE 700-1797
Carrefour de l’Orient & de l’Europe

Ière Partie : 770 – 1571

I.

VIIIe-Xe siècle

• Vers 700 Naissance de Venise : dès la fin du VIe siècle, les Byzantins, alors installés en Italie du Nord, favorisent la création de cette nouvelle cité lagunaire où se replient les habitants de la région, repoussés par les Lombards. La future Sérénissime est administrée par Byzance par l’intermédiaire de Ravenne, jusqu’en 751 où la chute de l’Exarchat favorise l’émancipation du doge, tout en demeurant une province Byzantine.
Αργo Αλληλοuια, Alleluya (Choral byzantin) – Johanes Damaskinos (s. VIII)

• 828  Transfert des reliques présumées de Saint Marc, d’Alexandrie à Venise.
Construction de l’église Saint-Marc qui sera agrandie en 976 et reconstruite en 1063
Fanfare (instr.)

XIe siècle

• 1054 Le « Grand Schisme » : anathèmes échangés entre Rome et Constantinople Αγαπnσω Σε, T’aimer, Seigneur – Anonyme Hymne byzantin (s. XI)

• 1082 L’empereur byzantin Basile II accorde des privilèges commerciaux à Venise qui lui ouvrent les portes de l’Orient. Halatzoglou kratema (Byzantin instr.)

• 1096 Première croisade : la flotte vénitienne transporte les croisés vers l’Orient.

• 1099 Prise de Jérusalem par les croisés. Perspectives commerciales pour Venise qui obtient des « Ondouks » (comptoirs) dans tout le royaume de Jérusalem. Marcabru, chanson de croisade : Pax in nomine Domini

II. 

XIIe siècle

• 1121 – 1130 Guerre en Méditerranée contre les Vénitiens. Victoire de la Sérénissime, qui installe des colonies en Palestine. Du XIIe au premier tiers du XIIIe siècle : présence vénitienne en Afrique du Nord.
Danse de l’âme – (Afrique du nord) anonyme (tradition Berbère)

XIIIe siècle

• 1202 – 1204 Les Vénitiens construisent et équipent la flotte destinée à la quatrième croisade : sac de Constantinople. Les quatre chevaux en bronze sont installés sur la façade de la basilique Saint-Marc.
Τον Δεσπoτην και αρχιερeαν, L’Évêque et Prêtre Suprême – Planctus byzantin (s. XIII).

• 1245 Traité de Venise avec l’Arménie. Chanson & Danse arménienne (s. XIII) 

• 1270 Création d’une escale vénitienne à Ras El-Makhbaz (Tunisie) où aboutissent les pistes caravanières d’Afrique. Mowacha (chanson arabo-andalouse)

• 1295 Marco Polo revient à Venise après vingt-cinq années d’absence
Istampitta : Saltarello (mss. du trecento) – Anonyme

III.

XIVe siècle

• 1348 Venue de Crimée, la peste noire ravage l’Europe et les trois quarts de la population de Venise. ‘Eφριξε γη, La terre se mit à trembler

XVe siècle

• 1404  La Sérénissime règne sur la Terre Ferme. Étape obligée du voyage en Terre Sainte
Chiave, chiave (instr.)

• 1438 – 1439  Tentative d’annulation du Schisme entre Rome et les Églises d’Orient. Célébration
liturgique à Sainte-Sophie, unissant Grecs et Latins dans la même prière.
Laudate pueri Dominum, Psaume 112 – Anonyme (ca. 1420)
Πxσαν την ελπiδα μου (καλοφωνικoς ειρμoς) (Toute mon espérance (improvisation)

• 1452 Siège de Constantinople par les Ottomans. Marche Ottomane – (Anonyme mss. s. XV)

•1453 Prise de Constantinople qui devient la nouvelle capitale ottomane par Mehmet II.
Massacre des habitants.

•1454  Traités commerciaux entre Venise et le sultan Mehmet II le Conquérant.
Guillaume Dufay Lamentio Sanctae Matris Ecclesiae Constantinopolitanae

IV. 

XVIe siècle

• 1515 Bataille de Marignan, victoire franco-vénitienne
Cl. Janequin – La Bataille de Marignan

• 1526  Fondation de la première Synagogue au Ghetto Novo Al Naharot Bavel – Les rivières de Babylone – Psaume 137 – Salomone Rossi

• 1527  Nomination d’Adriaan Willaert au poste de Maître de chapelle de Saint Marc.
Sac de Rome par les troupes de Charles Quint
A. Willaert – Villanesca : Vecchie letrose

• 1570 Soliman fait saisir les navires vénitiens dans le Bosphore et les Dardanelles.
Der makam-ı Uzzäl Sakîl – Anonyme ottoman (324) (instrumental)

• 1571 Traité de la Sainte Ligue, défaite ottomane à la bataille navale de Lépante.
Joan Brudieu Oíd, oíd.. [..las buenas nuevas de Lepanto] (Madrigal)

•1571  Construction de l’Église/Cathédrale de San Giorgio dei Greci.
Γεvσασθαι.  »Γεvσασθε καi iδετε ὅτι χρηστὸς ὁ Κύριος” (ψαλμός 33, 9
Dégustez et priez notre Seigneur 

IIe Partie : 1573-1797

V.

• 1573 Des savants luthériens correspondent avec le patriarche Jérémie II
Cl.Goudimel/A. Lobwasser Psaumes de David. Ficht wieder meine Anfechter (Psaume 35)

• 1581 La République de Saint-Marc domine Chypre, la Crète, Corfou et une partie de la côte
dalmate.
Danse de Chypre, Sousta (instr.)

• 1589 Le premier patriarche de Russie est élu.
Σε Υμνοuμεν, (στα σλαβικα) Nous te louons (en langue slave)

XVIIe siècle

• 1603 Les ambassadeurs de Shâh`Abbâs Ier se rendent à Venise pour conclure un accord afin de lutter contre l’hégémonie ottomane. Anonyme Perse Laïla Djân (Danse instr.)

VI.

• 1613 Claudio Monteverdi Maestro di Capella di San Marco

•1638  Cl. Monteverdi Combattimento di Tancredi e Clorinda (mise en scène)

• 1669 Les Turcs assiègent Candie (Crète). Reddition des Vénitiens.

• 1684 La guerre du Péloponnèse (Morée) oppose Vénitiens et Ottomans.
Dimitri Cantemir, Marche ottomane.

VII.

XVIIIe siècle

• 1725 Mariage de Louis XV. Siècle des Lumières.
A. Vivaldi. « La Senna festeggiante » composée « à la gloire de Louis XV »
L’Età dell’Oro, La Virtù, La Sena. «Di queste selve venite, o Numi» (1 part. nº 19)

• 1771 Dans le Péloponnèse, les Grecs se soulèvent contre les Turcs appuyés par les Russes.
Mozart visite Venise. W. A. Mozart Alla turca : Allegretto (De la Sonate nº 11, K 331)

• 1774 Le Tsar de Russie devient le protecteur des chrétiens orthodoxes de l’Empire Ottoman
Τμnμα του κρατnματος « Αναστxσεως Ημερα » αργoν
Chant de Résurrection – Hymne Orthodoxe Russe

• 1789 Révolution en France. Déclaration des droits de l’homme.
F. Marchant. Chanson Constitutionnelle : Nous sommes tous égaux

•1796  Déroulement du Carnaval « le plus débridé du siècle »
Anonyme Canzonette Veneziane di Batello ; Johann Adolf Hasse, (recueil John Walsh) Per
quel bel viso / Fora putazze care / Mia cara Anzoletta

• 1797 Les troupes françaises de Bonaparte occupent la Terre Ferme. Chute de la République de Venise, qui est rattachée au royaume d’Italie par le traité de Campo-Formio.
Luigi Bordese, «La Sainte Ligue; La nuit est sombre» d’après Beethoven.  


MUSICIENS D’ORIENT
Driss El Maloumi (Maroc), oud & voix
Dimitri Psonis (Grèce), santur & morisca
Hakan Güngör (Turquie), kanun
Haïg Sarikouyoumdjian (Arménie), duduk & belul

ENSEMBLE VOCAL ORTHODOXE/BYZANTIN PANAGIOTIS NEOHORITIS
Panagiotis Neochoritis, Charalampos Neochoritis, Dimos Papatzalakis,
Chrysostomos Nekarios Vletsis, Vasileios Vletsis, Rafail Zoumis
Salonique (Grèce)
Hanna Bayodi-Hirt, soprano
Vivabiancaluna Biffi, mezzo-soprano
David Sagastume, contreténor
Lluís Vilamajó, ténor
Furio Zanasi, baryton
Daniele Carnovich, basse

HESPÈRION XXI
Pierre Hamon, flûtes et cornemuses
Jean-Pierre Canihac, cornet & shofar
Béatrice Delpierre, chalémie, flûtes & hautbois
Daniel Lassalle, sacqueboute& añafil
Quim Guerra, dulcian & basson
Jordi Savall, viola de gamba soprano & lira
Vivabiancaluna Biffi, vielle & viole de gambe ténor
Philippe Pierlot, viole de gambe basse
Andrew Lawrence-King, psaltérion, harpe médiévale & arpa doppia
Xavier Díaz-Latorre, luth médiéval, théorbe & guitare

LE CONCERT DES NATIONS
Alessandro Pique, hautbois & flûtes
Manfredo Kraemer, violon I
Guadalupe del Moral, violon II
Balázs Máté, violoncelle
Xavier Puertas, rotta, violone et contrebasse
Guido Morini, clavecin & orgue
David Mayoral, percussions et cloches

Jordi Savall, direction
Conception historique et musicale du projet : Jordi Savall
Sélection des musiques Orthodoxes : Panagiotis Neochoritis

L’imaginaire Géographique : entre géographie, langue et littérature.

Sous la direction de Lionel Dupuy et Jean-Yves Puyo 

L'imaginaire géo

Ce recueil d’une vingtaine d’articles, publié sous la direction de deux enseignants chercheurs à l’université de Pau, s’attache à nous montrer les relations entre la géographie, la langue et la littérature avec l’imaginaire géographique. Plusieurs grands auteurs sont ainsi analysés dont Jules Verne, Louis Ferdinand Céline, Dostoïevski,  Philippe le Guillou, Joseph de Pesquidoux mais aussi le mythe de Dracula de Bram Stocker et la Transylvanie hantée. Les lieux les plus fantasmés sont également vus, comme la Bretagne, Marseille et les diverses îles des aventuriers explorateurs, parfois réelles mais souvent l’oeuvre de leurs désirs ou pulsions.

Deux articles sont en Espagnol. 

L’Imaginaire Géographique : entre géographie, langue et littérature sous la direction de Lionel Dupuy et Jean-Yves Puyo. Publié aux Presses de l’Université de Pau et des pays de l’Adour. ISBN :978-2-35311-060-6            25.00 €

 

 

Jordi Savall – CD

 

Des grands classiques baroques ou musiques orientales, découvrez ici notre sélection de CD de Jordi Savall et de ses célèbres orchestres « Le concert des Nations », « La Capella Reial de Catalunya » et « Hespèrion XXI »

 

 

 

Jordi Savall – livres CD

 

Pour chacun des ses projets Jordi Savall pousse son investigation dans les moindres détails pour nous livrer de véritables témoignages. Il s’associe avec des spécialistes pour être au plus près du contexte historique, des techniques d’interprétations et des textes de l’époque.

Ses livres CD rendent hommage à de grands hommes ou de grands lieux de différentes périodes. Traduits en plusieurs langues, ils nous donne les clefs de la musique écoutée. 

Les livres CD sont à 33.00€. 

 

 

Jordi Savall

Artiste émérite de la musique historique, Jordi Savall nous offre le privilège de venir en résidence sur trois années à la Saline Royale avec ses musiciens.

Nommé ambassadeur de l’Union Européenne pour le « Dialogue Interculturel » et « Artiste pour la paix » avec son épouse Montserrat Figueras en 2008, il est surtout connu comme le compositeur de la musique du film Tous les matins du monde d’Alain Corneau. 

Mare Nostrum 

mare nostrumLe livre CD Mare Nostrum rend hommage à « Notre Mer », la mer méditerranée, carrefour entre différentes civilisations, philosophie, sciences, mais aussi lieu d’échanges commerciaux et de conflits entre différentes religions.  

A travers ce livre CD, Jordi Savall et l’ensemble Hespèrion XXI retrace la riche histoire de la méditerranée, faisant dialoguer les musiques chrétiennes, musulmanes et juives grâce aux voix de Lior Elmaleh et de la grande Montserrat Figueras.  

Mare Nostrum, livre CD de Jordi Savall avec Montserrat Figueras, Lior Elmaleh et l’ensemble Hespèrion XXI chez AliaVox –    33.00€ 

La Folia 

la folia Avec La Folia, c’est tout le folklore de la péninsule ibérique qui s’invite chez vous. Cette danse populaire espagnole d’origine portugaise  qui signifie à la fois « amusement débridé » et « folie » s’est développée vers la fin du Moyen Age pour devenir un élément essentiel du répertoire instrumental ibérique des XVIIe et XVIIIe siècles.

Sur un rythme enjoué, écoutez Jordi Savall jouer avec sa fille, Arianna Savall, et ses  talentueux musiciens. 

La Folia 1490 – 1701, CD de Jordi Savall avec Rolf Lislevand, Michael Behringer, Arianna Savall, Bruno Cocset, Pedro Estevan et Adela Gonzalez – Campa chez AliaVox.    18.00€ 

De nombreux titres sont disponibles à la librairie. Vous pouvez également nous retrouvez lors des concerts de Jordi Savall.