Tintin s’invite à la saline !

Au mois de mai, il y a 110 ans  naissait à Etterbeek, aux portes de Bruxelles, Georges Rémi, plus connu sous le pseudonyme d’Hergé,  père du célèbre reporter à la houppette et de son fidèle compagnon à quatre pattes.

C’est dans « le petit vingtième », supplément pour la jeunesse du quotidien belge  » le vingtième siècle » qu’apparaissent  pour la première fois en janvier 1929 Tintin et Milou. Cette première aventure les conduira au pays des Soviets, beaucoup d’autres suivront qui emmèneront les deux inséparables héros aux quatre coins de la planète.

L’exposition  » le monde d’Hergé » qui débute le 8 avril à la saline royale, puis le festival des jardins à partir du 10 juin, inspiré des personnages rocambolesques des albums, vous permettront de découvrir, ou  redécouvrir, l’univers d’Hergé, ses personnages, ses passions, de vous familiariser avec « la ligne claire », style caractéristique du dessinateur.

En attendant, vous pouvez d’ores et déjà retrouver les pittoresques personnages compagnons d’aventure de Tintin, à travers l’ensemble des albums, et d’objets divers, tout droit sortis des vignettes colorées imaginées par Hergé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Ligne Saline par Owen Davey

La voilà ! 

La nouvelle ligne Saline Royale réalisée par Owen Davey  est disponible dès à présent dans votre librairie au rayon carterie ! Déclinée sous forme de carnets, d’affiches A3, de cartes postales et de marque-pages, retrouvez la Saline comme vous ne l’avez jamais vue à travers le regard du jeune et talentueux artiste. 

Venu en résidence du 21 avril au 5 mai 2016 en partenariat avec la manufacture d’objets graphiques Maison Tangible, il s’est inspiré de ce lieu d’exception et de son environnement pour nous offrir cinq représentations colorées et originales que nous vous présentons : 

Projets et réalisations de Claude Nicolas Ledoux 

owen 3

La Saline Royale telle que nous la connaissons n’aurait pas pu voir le jour sans le génie d’un architecte passionné par son art. Claude Nicolas Ledoux, 3 siècles après, nous fascine encore par sa vision de l’architecture comme régulatrice de la société. Ses réalisations, commandes de hauts dignitaires, sont toujours esthétiques quelques que soient leurs fonctions. Quant à ses projets, élaborés à la fin de sa carrière sous la Terreur, ils s’adaptent aux nouvelles revendications de la société. Un homme brillant et intriguant !

Vous reconnaîtrez peut-être la maison du directeur, la maison des gardes agricoles, la maison de l’éducation, l’atelier des bûcherons et celui des scieurs, le temple de mémoire… et les autres ?

La Forêt de Chaux

owen4

Au commencement de la Saline il y a également un lieu. Les 22 000 hectares de la forêt de Chaux offraient une réserve importante en bois, indispensable pour la cuisson de la saumure. L’espace entre les villages d’Arc et Senans, à l’orée du bois, s’y accommodait parfaitement. Ne restait plus qu’à acheminer l’eau salée grâce à un saumoduc long de 21 kilomètres qui suit la pente naturelle des rivières de la Loue et de la Furieuse. L’histoire de la Saline Royale pouvait commencer…  

L’ urne renversée

 owen 5

Symbole du labeur salifère, l’urne renversée est représentée sur les bâtiments destinés aux ouvriers. Owen Davey fait revivre le passé manufacturier de la Saline. Sous l’effet de la chaleur l’eau s’évapore tandis que le sel commence à se cristalliser. 

Vue à l’oiseau 

owen 2

Peut-être avez-vous aperçu un tiercelet guettant sa proie, « faisant le Saint-Esprit » selon l’expression consacrée, dans l’enceinte de la Saline ? C’est ce spectacle qui a inspiré le jeune artiste. Il a été métamorphosé en hirondelle puisque cet oiseau apparaît sur une boite aux lettres du village.  

La maison du directeur 

owen 1

Aujourd’hui la Saline est un lieu de culture. Nombreux sont les visiteurs enchantés par la beauté et la force du lieu, comme cette personne. Owen Davey de son atelier a été le témoin de la longue contemplation d’un monsieur devant la monumentale Maison du Directeur. C’est la fascination que l’on peut éprouver pour ce lieu que traduit l’artiste dans cette représentation.  


marque page : 1€     carte postale : 2€      carnet : 13€           affiche : 20€                                                              

 

Tout Simplement

La petite entreprise mortuacienne  Tout Simplement côtoie les grands musées de ce monde, dont nous faisons évidement partie !  Lors d’un reportage de France 3 Franche-Comté, le créateur est venu nous rendre visite, l’occasion pour nous de vous présenter ses objets design, conçus et fabriqués à quelques kilomètres.   

Les objets en inox sont disponibles dans plusieurs thèmes, tels que le jardin, les légumes, l’œnologie, Paris, sans oublier la gamme « Saline Royale » que vous pouvez voir dans le reportage ci-dessous. 

Bombes à fleurs

 L’effet papillon 

Aucun risque, ces bombes là ne sont faites que pour mettre de la couleur dans nos vies !

Radis et Capucine vous ont préparé des petites boules avec des graines de pâquerettes, coquelicots ou bleuets (des plantes indigènes et vivaces évidement !) : il vous suffit de lancer ces petites bombes par dessus des grillages pour fleurir les terrains vagues ou les endroits délaissés donnant des villes fleuries et un cadre de vie plus agréable. 

Ce petit geste a  une grande portée symbolique et s’inscrit dans le mouvement de la « guérilla jardinière » désirant une réappropriation de l’espace public positive. 

Pour en savoir plus sur la guérilla jardinière, apprendre à faire vous même vos bombes, qui peuvent aussi servir à attirer papillons et abeilles, nourrir les oiseaux ou être plus colorées, découvrez le  livre de Jodie Joffery, « Semez pour résister ! ». Elle y dresse un portrait minutieux de 41 variétés de fleurs qui vont devenir vos alliés. 

semez pour résister

A vos bombes…semez ! 

10 billes de graines magiques chez Radis et Capucine, à partir de 6 ans. Différentes variétés  coquelicot, bleuet ou pâquerette.  4,50€  

Semez pour résister ! l’art et la pratique des bombes à graines de Josie Jeffery aux éditions Plume de Carotte. ISBN : 978-2-915810-78-3.        18.00€