Concert Venise Millénaire

Dans le cadre de sa résidence, Jordi Savall et ses ensembles  Hesperion XXI, La Capella Reial de Catalunya et le Concert des Nations nous ont offert de façon inédite sa dernière création : Venise Millénaire

Capture

Affiche du concert réalisée par Jacques Ferrandez, disponible à la librairie boutique.

De 770 à 1797, Venise a exercé en Méditerranée un rôle prépondérant, se nourrissant des influences des mondes chrétiens de l’Orient latin orthodoxe, mais aussi des cultures ottomane, juive, arménienne et musulmane. Jordi Savall évoque grâce à la musique toutes les influences que la mer Méditerranée a pu produire selon les villes, les régions et les pays qui la bordaient. Des musiques spirituelles et profanes de Byzance, d’Istanbul, de l’Empire Ottoman, de Grèce, de Turquie et d’Italie sont venues conforter et influencer les productions que Venise a pu offrir à l’histoire de la musique . 

Nous vous en dévoilons  le programme : 

VENISE MILLÉNAIRE 700-1797
Carrefour de l’Orient & de l’Europe

Ière Partie : 770 – 1571

I.

VIIIe-Xe siècle

• Vers 700 Naissance de Venise : dès la fin du VIe siècle, les Byzantins, alors installés en Italie du Nord, favorisent la création de cette nouvelle cité lagunaire où se replient les habitants de la région, repoussés par les Lombards. La future Sérénissime est administrée par Byzance par l’intermédiaire de Ravenne, jusqu’en 751 où la chute de l’Exarchat favorise l’émancipation du doge, tout en demeurant une province Byzantine.
Αργo Αλληλοuια, Alleluya (Choral byzantin) – Johanes Damaskinos (s. VIII)

• 828  Transfert des reliques présumées de Saint Marc, d’Alexandrie à Venise.
Construction de l’église Saint-Marc qui sera agrandie en 976 et reconstruite en 1063
Fanfare (instr.)

XIe siècle

• 1054 Le « Grand Schisme » : anathèmes échangés entre Rome et Constantinople Αγαπnσω Σε, T’aimer, Seigneur – Anonyme Hymne byzantin (s. XI)

• 1082 L’empereur byzantin Basile II accorde des privilèges commerciaux à Venise qui lui ouvrent les portes de l’Orient. Halatzoglou kratema (Byzantin instr.)

• 1096 Première croisade : la flotte vénitienne transporte les croisés vers l’Orient.

• 1099 Prise de Jérusalem par les croisés. Perspectives commerciales pour Venise qui obtient des « Ondouks » (comptoirs) dans tout le royaume de Jérusalem. Marcabru, chanson de croisade : Pax in nomine Domini

II. 

XIIe siècle

• 1121 – 1130 Guerre en Méditerranée contre les Vénitiens. Victoire de la Sérénissime, qui installe des colonies en Palestine. Du XIIe au premier tiers du XIIIe siècle : présence vénitienne en Afrique du Nord.
Danse de l’âme – (Afrique du nord) anonyme (tradition Berbère)

XIIIe siècle

• 1202 – 1204 Les Vénitiens construisent et équipent la flotte destinée à la quatrième croisade : sac de Constantinople. Les quatre chevaux en bronze sont installés sur la façade de la basilique Saint-Marc.
Τον Δεσπoτην και αρχιερeαν, L’Évêque et Prêtre Suprême – Planctus byzantin (s. XIII).

• 1245 Traité de Venise avec l’Arménie. Chanson & Danse arménienne (s. XIII) 

• 1270 Création d’une escale vénitienne à Ras El-Makhbaz (Tunisie) où aboutissent les pistes caravanières d’Afrique. Mowacha (chanson arabo-andalouse)

• 1295 Marco Polo revient à Venise après vingt-cinq années d’absence
Istampitta : Saltarello (mss. du trecento) – Anonyme

III.

XIVe siècle

• 1348 Venue de Crimée, la peste noire ravage l’Europe et les trois quarts de la population de Venise. ‘Eφριξε γη, La terre se mit à trembler

XVe siècle

• 1404  La Sérénissime règne sur la Terre Ferme. Étape obligée du voyage en Terre Sainte
Chiave, chiave (instr.)

• 1438 – 1439  Tentative d’annulation du Schisme entre Rome et les Églises d’Orient. Célébration
liturgique à Sainte-Sophie, unissant Grecs et Latins dans la même prière.
Laudate pueri Dominum, Psaume 112 – Anonyme (ca. 1420)
Πxσαν την ελπiδα μου (καλοφωνικoς ειρμoς) (Toute mon espérance (improvisation)

• 1452 Siège de Constantinople par les Ottomans. Marche Ottomane – (Anonyme mss. s. XV)

•1453 Prise de Constantinople qui devient la nouvelle capitale ottomane par Mehmet II.
Massacre des habitants.

•1454  Traités commerciaux entre Venise et le sultan Mehmet II le Conquérant.
Guillaume Dufay Lamentio Sanctae Matris Ecclesiae Constantinopolitanae

IV. 

XVIe siècle

• 1515 Bataille de Marignan, victoire franco-vénitienne
Cl. Janequin – La Bataille de Marignan

• 1526  Fondation de la première Synagogue au Ghetto Novo Al Naharot Bavel – Les rivières de Babylone – Psaume 137 – Salomone Rossi

• 1527  Nomination d’Adriaan Willaert au poste de Maître de chapelle de Saint Marc.
Sac de Rome par les troupes de Charles Quint
A. Willaert – Villanesca : Vecchie letrose

• 1570 Soliman fait saisir les navires vénitiens dans le Bosphore et les Dardanelles.
Der makam-ı Uzzäl Sakîl – Anonyme ottoman (324) (instrumental)

• 1571 Traité de la Sainte Ligue, défaite ottomane à la bataille navale de Lépante.
Joan Brudieu Oíd, oíd.. [..las buenas nuevas de Lepanto] (Madrigal)

•1571  Construction de l’Église/Cathédrale de San Giorgio dei Greci.
Γεvσασθαι.  »Γεvσασθε καi iδετε ὅτι χρηστὸς ὁ Κύριος” (ψαλμός 33, 9
Dégustez et priez notre Seigneur 

IIe Partie : 1573-1797

V.

• 1573 Des savants luthériens correspondent avec le patriarche Jérémie II
Cl.Goudimel/A. Lobwasser Psaumes de David. Ficht wieder meine Anfechter (Psaume 35)

• 1581 La République de Saint-Marc domine Chypre, la Crète, Corfou et une partie de la côte
dalmate.
Danse de Chypre, Sousta (instr.)

• 1589 Le premier patriarche de Russie est élu.
Σε Υμνοuμεν, (στα σλαβικα) Nous te louons (en langue slave)

XVIIe siècle

• 1603 Les ambassadeurs de Shâh`Abbâs Ier se rendent à Venise pour conclure un accord afin de lutter contre l’hégémonie ottomane. Anonyme Perse Laïla Djân (Danse instr.)

VI.

• 1613 Claudio Monteverdi Maestro di Capella di San Marco

•1638  Cl. Monteverdi Combattimento di Tancredi e Clorinda (mise en scène)

• 1669 Les Turcs assiègent Candie (Crète). Reddition des Vénitiens.

• 1684 La guerre du Péloponnèse (Morée) oppose Vénitiens et Ottomans.
Dimitri Cantemir, Marche ottomane.

VII.

XVIIIe siècle

• 1725 Mariage de Louis XV. Siècle des Lumières.
A. Vivaldi. « La Senna festeggiante » composée « à la gloire de Louis XV »
L’Età dell’Oro, La Virtù, La Sena. «Di queste selve venite, o Numi» (1 part. nº 19)

• 1771 Dans le Péloponnèse, les Grecs se soulèvent contre les Turcs appuyés par les Russes.
Mozart visite Venise. W. A. Mozart Alla turca : Allegretto (De la Sonate nº 11, K 331)

• 1774 Le Tsar de Russie devient le protecteur des chrétiens orthodoxes de l’Empire Ottoman
Τμnμα του κρατnματος « Αναστxσεως Ημερα » αργoν
Chant de Résurrection – Hymne Orthodoxe Russe

• 1789 Révolution en France. Déclaration des droits de l’homme.
F. Marchant. Chanson Constitutionnelle : Nous sommes tous égaux

•1796  Déroulement du Carnaval « le plus débridé du siècle »
Anonyme Canzonette Veneziane di Batello ; Johann Adolf Hasse, (recueil John Walsh) Per
quel bel viso / Fora putazze care / Mia cara Anzoletta

• 1797 Les troupes françaises de Bonaparte occupent la Terre Ferme. Chute de la République de Venise, qui est rattachée au royaume d’Italie par le traité de Campo-Formio.
Luigi Bordese, «La Sainte Ligue; La nuit est sombre» d’après Beethoven.  


MUSICIENS D’ORIENT
Driss El Maloumi (Maroc), oud & voix
Dimitri Psonis (Grèce), santur & morisca
Hakan Güngör (Turquie), kanun
Haïg Sarikouyoumdjian (Arménie), duduk & belul

ENSEMBLE VOCAL ORTHODOXE/BYZANTIN PANAGIOTIS NEOHORITIS
Panagiotis Neochoritis, Charalampos Neochoritis, Dimos Papatzalakis,
Chrysostomos Nekarios Vletsis, Vasileios Vletsis, Rafail Zoumis
Salonique (Grèce)
Hanna Bayodi-Hirt, soprano
Vivabiancaluna Biffi, mezzo-soprano
David Sagastume, contreténor
Lluís Vilamajó, ténor
Furio Zanasi, baryton
Daniele Carnovich, basse

HESPÈRION XXI
Pierre Hamon, flûtes et cornemuses
Jean-Pierre Canihac, cornet & shofar
Béatrice Delpierre, chalémie, flûtes & hautbois
Daniel Lassalle, sacqueboute& añafil
Quim Guerra, dulcian & basson
Jordi Savall, viola de gamba soprano & lira
Vivabiancaluna Biffi, vielle & viole de gambe ténor
Philippe Pierlot, viole de gambe basse
Andrew Lawrence-King, psaltérion, harpe médiévale & arpa doppia
Xavier Díaz-Latorre, luth médiéval, théorbe & guitare

LE CONCERT DES NATIONS
Alessandro Pique, hautbois & flûtes
Manfredo Kraemer, violon I
Guadalupe del Moral, violon II
Balázs Máté, violoncelle
Xavier Puertas, rotta, violone et contrebasse
Guido Morini, clavecin & orgue
David Mayoral, percussions et cloches

Jordi Savall, direction
Conception historique et musicale du projet : Jordi Savall
Sélection des musiques Orthodoxes : Panagiotis Neochoritis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s