La Grande Arche

De Laurence Cossé 

la grande arche

Il existe une légende en architecture qui veut qu’une personne soit sacrifiée pour que la construction ne s’effondre pas. En emmurant une personne vivante, les fondations peuvent tout de même s’élever. Mais la malédiction n’est pas tout à fait conjurée : le bâtiment devient alors invivable. La Grande Arche de la Défense, terminant la célèbre perspective de Paris, fait partie de celle-ci. 

L’épopée de la construction de l’Arche retracée par Laurence Cossé tient davantage de l’enquête journalistique que du roman, par sa rigueur et ses sources. Bien que réelles, les différentes histoires possèdent cependant tellement de péripéties, de tragiques et de magouilles qu’on pourrait les croire sorties de l’imagination d’un auteur de roman noir.

Tout d’abord, celle, tragique, de l’architecte danois Johan Otto Spreckelsen, artiste plus que technicien, qui n’a pas su s’adapter aux contraintes d’un tel enjeu politique et architectural. Ensuite la gabegie qu’est devenue cette construction pour l’Etat, représenté alors par François Mitterand, puis les coups de force de personnes comme Lion, Subileau et Andreu pour qu’elle voit le jour, ainsi que les intrigues politico-financières gravitant autour.   

Si quelquefois les chapitres sont désordonnés, c’est une aventure passionnante ou plutôt folle que nous relate Laurence Cossé dans ce livre.

Le « cube » comme l’appelait son créateur, resté inconnu du grand public, ne sera plus jamais regardé de la même façon après cette lecture. 

Je rajoute, mais cette fois de façon tout à fait chauvine, que la Saline Royale et son architecte sont évoqués dans ce livre…  

La Grande Arche de Laurence Cossé paru chez Gallimard dans la collection Blanche.       ISBN : 978-2-07-014204-0.            21.00€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s