Quid de la permaculture

Perma quoi ? Permaculture ?

Un mot nouveau pour une méthode ancienne !

La permaculture est une technique de culture qui respecte l’environnement et les mécanismes naturels, pour créer un écosystème autosuffisant. Idéal quand on veut faire quelques gestes pour soi et pour l’environnement !

Vous ne connaissez pas encore les clés pour vous mettre au jardinage écologique et respectueux ? Vous avez toujours rêvé de cultiver un jardin mais votre lieu d’habitation ne vous semble pas propice ?

Grâce à quelques reflexes et beaucoup d’idées, la nature peut s’inviter dans votre quotidien citadin comme dans votre (plus ou moins) grand jardin, pour vous donner les joies de voir s’épanouir un monde végétal et de récolter vos productions dans une dynamique durable.

Ces guides ouvrent le champ des possibles et vous fourniront les rudiments pour vous lancer dans l’aventure quelques soit vos ambitions et vos compétences grâce à des témoignages et des conseils.

« [Soyons] le changement que nous voulons voir dans le monde ! » (Gandhi)

Que vous soyez débutant, amateur, adepte ou que vous aimez simplement découvrir de nouvelles choses, ces livres sont faits pour vous :

 

perm

 

La permaculture c’est très simple ! de Guylaine Goulfier

Un cahier qui vous accompagne dans la découverte de ce mode de vie, en quelques étapes simplissimes et amusantes. Pour les jeunes et les moins jeunes !

 

perma

Le guide de la permaculture urbaine de Carine Mayo.

Et alors, les citadins ? Vous pensiez qu’on vous aurait oubliés ?

Voici le parfait manuel pour vous initier ou vous confirmer dans la permaculture à la ville, afin de mettre un peu de verdure dans votre quotidien, agrémenté de conseils d’experts.

 

permac - Copie

 

Manuel de permaculture de Ulrike Windsperger

Ici l’auteure va encore plus loin en proposant d’autres méthodes qu’il est possible d’allier à la permaculture, afin de concevoir et cultiver un jardin naturel et autosuffisant à travers divers modèles.

Parlons de choses qui fâchent : les impôts !

Si l’on devait établir un palmarès des impôts les plus détestés de l’histoire, nul doute que la gabelle récolterait quasiment tous les suffrages.

Instauré par Philippe VI Le Valois dans la première moitié du XIVème siècle, cet impôt sur le sel est resté synonyme d’injustice et d’inégalité entre les diverses régions, suivant qu’elles étaient productrices de sel ou non.

La délivrance des sels s’effectue grâce à un système hiérarchique de greniers à sel, qui désigne aussi bien l’entrepôt dans lequel est stocké le sel que le territoire sur lequel s’étend la juridiction. Les gabelous veillent à la bonne marche de ce système.

Les inégalités entres les diverses régions favorisent la contrebande, même si les risques sont élevés, le jeu en vaut la chandelle et ici ou là des révoltes ont éclaté et des contrebandiers se sont organisés. Au XVIIIème siècle, on considère que la contrebande fournit la moitié du sel consommé dans le royaume de France.

les invisibles

Dans la Gascogne de la seconde moitié du XVIIème siècle, la vie n’est pas toujours facile, alors, lorsqu’en 1665, Colbert impose la gabelle, terrible impôt sur le sel, une troupe de paysans conduite par Bernard d’Audijos prend les armes et part en guerre contre les gabelous.

Un récit mené de main de maître par Jean d’Harambat

Prix 2009 de la BD historique

 

 

 

 

sans-titre     « Mandrin, le plus magnanime des contrebandiers » aurait affirmé Voltaire

Une certitude, il demeure celui qui est entré dans la légende. Robin des Bois du XVIIIème siècle, c’est son histoire que nous raconte avec aisance Margot Bruyère

« Nous étions vingt ou trente

Brigands dans une bande

Tous habillés de blanc

A la mode des…

Vous m’entendez ?

Tous habillés de blanc

A la mode des marchands… »        La complainte de Mandrin XVIIIème siècle

 

etre brigand

 

C’est un spectre plus large que balaie le livre de Benoît Garnot. Une histoire du brigandage, vue sous les angles sociologique, historique et imaginaire, où l’on retrouve un Mandrin plus réel que fantasmé.

sur les traces des   Un tour de France insolite, sur les sentiers des faux sauniers et contrebandiers de tous poils, tous unis dans la même détestation des gabelous, et déployant des trésors d’imagination pour échapper aux représentants de la loi.

Blanc, jaune, noir…le sel pyramidal de Chypre

sC’est au bout d’un long et complexe processus que l’on parvient à obtenir ce sel aux cristaux en forme de pyramide à base carrée.

L’eau de mer  récupérée  entame  un parcours dans différents bassins successifs. Sous l’effet conjugué du vent et du soleil qui brille généreusement sur cette île de la Méditerranée, et grâce au savoir faire des sauniers qui contrôlent la température en jouant sur le niveau d’eau dans les bassins , l’eau s’évapore et se forment alors de petits cristaux de sel à la forme originale de pyramide.

D’une texture très légère, ce sel est particulièrement craquant, il s’utilise après cuisson, à l’instar de la fleur de sel, tel quel ou au moulin

Les chypriotes ont eu l’idée de le mélanger à du charbon actif ce qui lui donne une teinte noir soutenue et un goût inimitable.

noir chypre 1

On le trouve également parfumé aux pistils de safran, histoire de donner à votre cuisine des saveurs de soleil

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Sel Pyramidal Blanc  7.90€

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Noir Pyramide de Chypre  6.30€

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Sel pyramidal au safran 11.40€

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Moulin sel noir 20.50€

Qu’est-ce qu’on mange ? Ou plutôt que mangeait-on au siècle des Lumières…et dans la période qui suit ?

Jean-Claude Bonnet, qui a publié différents ouvrages sur le XVIIIème siècle et sur la révolution, nous invite ici à revisiter le siècle des Lumières à travers le prisme original de l’aliment, de la cuisine, de « l’art de la table » en quelque sorte.

C’est par un chapitre consacré aux « civilités » que s’ouvre ce livre à l’écriture fluide et agréable. Ces petits traités de savoir-vivre à l’usage des enfants, définissent les règles de bonne conduite dans diverses domaines de la vie et naturellement , la façon dont il convient de se tenir à table.

C’est une grande incivilité de faire du bruit avec les lèvres en retirant son vent lorsqu’on met la cuillère dans sa bouche, ou d’en faire avec la gorge en l’avalant. Il faut mettre le potage dans sa bouche et l’abaisser avec une si grande retenue qu’on n’entende pas le moindre bruit. (1782)

Vous en conviendrez, les enfants d’aujourd’hui n’entendent guère d’autres recommandations !

Si les enfants apprennent à se tenir convenablement, les adultes eux, commencent à se prendre de passion pour la cuisine et les cuisiniers. Tout au long du  XVIIIème siècle, la cuisine va se simplifier tout en s’enrichissant de sauces, fonds, ou courts bouillons. Les cuisiniers vont prendre la plume pour défendre cette « nouvelle cuisine » et vont parfois se livrer des querelles acharnées.

A travers des articles de l’encyclopédie, des périodiques, des livres de cuisine, des correspondances, Jean-Claude Bonnet nous dévoile l’appétit dévorant d’un Diderot ou les délices de la privation d’un Rousseau, entre autres.

Ce siècle voit aussi, avec  Grimod de la Reynière les prémices de la littérature gastronomique ou des guides. Le livre s’achève avec Antonin Carême, qui sut hisser la cuisine au rang des Arts.

Mais Jean-Claude Bonnet ne s’intéresse pas seulement à la tables des aristocrates ou des bourgeois, en s’appuyant sur les écrits de Mercier, il nous dresse un tableau de Paris, ses marchés, la distribution d’eau, les préoccupations de santé liées aux denrées alimentaires. Sans oublier les crises frumentaires et les disettes qui ont secoué ces 100 ans d’histoire.

la gourmandise et la faim 1La gourmandise et la faim, histoire et symbolique de l’aliment (1730 – 1830) Jean-Claude Bonnet

isbn : 9782253156437     8.10€

 

 

Le monde en couleurs de Nathalie Novi

 

 

nn-1

Née en 1963  en Lorraine, c’est à Constantine que Nathalie Novi passe sa petite enfance, elle suit ensuite les cours de l’école des Beaux-Arts de Nancy puis de Paris, diplômée en 1987, elle expose alors à Paris et à Bruxelles et travaille pour la publicité et l’édition.

C’est sur les contreforts du Revermont que  Nathalie Novi a, aujourd’hui, installé son atelier où elle consacre une partie de son temps à son travail d’illustratrice d’albums pour la jeunesse. Ouvrir un album c’est rentrer de plain-pied dans un univers de légèreté et de poésie où les couleurs explosent.

A partir du 31 mars la saline royale expose plus d’une cinquantaine de planches originales, illustrant divers ouvrages , tels que « Bonnes nouvelles du monde », « Merveille des merveilles » , ou encore « La petite fille et l’oiseau »  qui évoque l’enfance de Maria Callas, album  écrit et illustré par Nathalie Novi pour qui les mots comptent autant que les images et les couleurs.

L’enfance et la famille sont les thèmes inépuisables de son travail. Son penchant pour les contes l’a conduit vers la littérature jeunesse où Nathalie Novi peut donner corps à l’univers onirique dans lequel elle prend plaisir à nous entraîner.

 

 

 

 

1984, plus que jamais d’actualité ?

C’est en tout cas ce qui semble arriver puisque ce livre écrit en 1948 (d’où le titre, inversion des deux derniers chiffres de la décennie) et parut en 1949, connaît aujourd’hui aux USA un regain de popularité, avec des ventes qui s’envolent.

Surveillance perpétuelle, « Big Brother is watching you » , novlangue, et  réécriture systématique du passé qui doit être ce que l’on souhaite,  le réel n’a pas eu lieu, du moins, pas comme ça, vous pouvez en être certain, c’est le Ministère de la Vérité qui le dit ! Tel est le monde de 1984 décrit dans le livre éponyme de George Orwell.

La force de cette dystopie, inspirée par les régimes totalitaires, en particulier nazi et soviétique du XXème siècle, est qu’elle nous amène  à réfléchir sur le contrôle, non plus centralisé et transcendant des anciennes dictatures, mais sur celui, beaucoup plus subtile et insidieux, des nouveaux outils et modes de communication ainsi que sur le système de signes, appelé langage dont nous usons quotidiennement, l’appauvrissement et la simplification ce dernier ne conduit pas à une meilleure compréhension, mais plus sûrement à un brouillage et à une dégénérescence  de la pensée.

Ne voyez-vous pas  que le véritable but du novlangue est de restreindre les limites de la pensée ? A la fin, nous rendrons littéralement impossible le crime par la pensée car il n’y aura plus de mots pour l’exprimer. Tous les concepts nécessaires seront exprimés chacun exactement par un seul mot dont le sens sera rigoureusement délimité. Toutes les significations subsidiaires seront supprimées et oubliées. […]. Chaque année, de moins en moins de mots, et le champ de la conscience de plus en plus restreint.[…]. En fait, il n’y aura pas de pensée telle que nous la comprenons maintenant. Orthodoxie signifie non-pensant, qui n’a pas besoin de pensée.

                                                                                                                     1984   George Orwell

 

 

1984isbn : 9782070368228    8.70€

Gallimard, collection Folio

Tintin s’invite à la saline !

Au mois de mai, il y a 110 ans  naissait à Etterbeek, aux portes de Bruxelles, Georges Rémi, plus connu sous le pseudonyme d’Hergé,  père du célèbre reporter à la houppette et de son fidèle compagnon à quatre pattes.

C’est dans « le petit vingtième », supplément pour la jeunesse du quotidien belge  » le vingtième siècle » qu’apparaissent  pour la première fois en janvier 1929 Tintin et Milou. Cette première aventure les conduira au pays des Soviets, beaucoup d’autres suivront qui emmèneront les deux inséparables héros aux quatre coins de la planète.

L’exposition  » le monde d’Hergé » qui débute le 8 avril à la saline royale, puis le festival des jardins à partir du 10 juin, inspiré des personnages rocambolesques des albums, vous permettront de découvrir, ou  redécouvrir, l’univers d’Hergé, ses personnages, ses passions, de vous familiariser avec « la ligne claire », style caractéristique du dessinateur.

En attendant, vous pouvez d’ores et déjà retrouver les pittoresques personnages compagnons d’aventure de Tintin, à travers l’ensemble des albums, et d’objets divers, tout droit sortis des vignettes colorées imaginées par Hergé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Construire avec les ressources naturelles du Massif du Jura

Une conférence de Marc Forestier, organisée par la Maison de l’Architecture de Franche-Comté, dans ses locaux, 2 rue de Pontarlier à  Besançon  le mercredi 11 janvier 2017. 19h00

 

construire

Né en 1955, Marc Forestier choisit de s’établir en Franche-Comté après l’obtention de son diplôme d’architecte consacré à l’intégration bioclimatique de l’habitat dans le Haut-Jura.

Pierres sèches, chaux, bardeaux et tavaillons de bois fendu sont utilisés depuis presque toujours dans le massif du Jura, donnant des caractéristiques bien spécifiques aux constructions du  Haut-Jura.

Les préoccupations actuelles : efficacité énergétique, recherche d’un habitat sain, promotion des ressources locales, incitent à réinterroger ces savoir-faire ancestraux  qui utilisent des matériaux traditionnels qui s’avèrent étonnamment modernes.

Gratuit, renseignements  et inscriptions  : ma.fc@wanadoo.fr  ou 03 81 83 40 60

 

construire-avec-les-ressources-naturelles-du-jura

 

isbn : 9782828914684      35.00€

Librairie saline royale 03 81 54 45 47

librairie@salineroyale.com

Réenchanter le Monde

 Du 18 novembre 2016 au 29 janvier 2017, se tient, dans les anciennes cuisines de l’hôpital saint Jacques l’exposition « réenchanter le Monde »

reenchanter-le-monde

 

A l’heure où le projet de reconversion de l’hôpital saint Jacques se dessine de plus en plus finement, quoi de plus indiqué que les anciennes cuisines du célèbre édifice  bisontin pour accueillir cette exposition produite par la Cité de l’architecture et du patrimoine et présentée par la Maison de l’Architecture de Franche-Comté . C’est donc sous les hautes voûtes plusieurs fois centenaires que se dressent les panneaux présentant des réalisations architecturales innovantes et originales.

200 projets  répondent aux problématiques cruciales qui se posent aujourd’hui aux architectes du Nord et du Sud ; comment construire une civilisation urbaine ? Comment loger 9 milliards d’êtres humains? Comment protéger la nature et ses ressources ? Comment permettre un accès à des  logements décents  en toute équité ?

40 lauréats du Global Award for Sustainainable Architecture , dont les mots d’ordre sont : durabilité, flexibilité, adéquation technique et écologique, acceptance culturelle et sociale, et ce dans un souci de combat contre les inégalités, ont mené à bien des projets d’aménagement, de création, de rénovation ,de reconversion,  de réhabilitation de logements, de quartiers, de bibliothèques, d’écoles.

Ce qui frappe, sans doute parce que l’habitude n’était pas dans ce sens là, c’est le souci de l’humain qui va fréquenter, habiter ces lieux. L’approche est participative, l’architecture n’est pas une fin en soi, mais elle répond aux besoins des sociétés et de ceux et celles qui les composent.

201610-ma-flyer-exporeelm

 

Climats et milieux.

Variables et permanence de l’architecture

Conférence de Dominique Gauzin Muller

dominique-gauzin

Mardi 17 janvier 2017  19h30

Amphi 1 (l’Arsenal) 1, place Saint-Jacques Besançon

Dominique Gauzin Muller est une architecte française installée en Allemagne depuis 1986. Elle est spécialiste de l’architecture et de l’urbanisme éco-responsable.

Cette conférence est une incitation à l’usage inventif de principes bioclimatiques ancestraux et de matières naturelles pour une architecture porteuse de sens, entre low-tech et high-tech. Un panorama d’exemples traditionnels et contemporains issus des voyages de Dominique Gauzin Muller sur différents continents, ou comment l’architecture jette des ponts entre patrimoine et modernité durable.

Organisée par  La Maison de l’Architecture de Franche-Comté

Entrée gratuite, renseignements et réservations : ma.fc@wanadoo.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marché de Noël d’Ottmarsheim

 

C’est au pied de l ‘abbatiale du XI° siècle, dont le plan octogonal reprend celui de la chapelle impériale d’Aix -La- Chapelle, que s’installe du 9 au 11 décembre à Ottmarsheim le marché de Noël des musées et des créateurs.

Une vingtaine de chalets accueillent les boutiques des musées principalement alsaciens et franc-comtois ainsi que des artisans régionaux. Une façon de se démarquer en proposant des produits originaux et de qualité.

C’est donc en voisin  que, pour la quatrième année, la librairie de la saline royale s’installe dans un petit cabanon en bois, au cœur de ce  village alsacien, pour ce marché de Noël traditionnel et authentique.

Occasion, pour nous,  à travers la présentation de nos produits rigoureusement sélectionnés, de faire connaître ce site UNESCO à l’architecture si particulière qu’est  la saline royale.

 

Il était une fois, Darwin, Bonaparte et le Samaritain…

Michel Serres remonte le temps et nous raconte l’histoire de la planète en trois âges.Tout au long de ces trois âges, les couples : vie/mort, paix/guerre, doux/dur, énergie/entropie  entrent en tension.

Le premier âge, le plus long est le temps de la  mise en place, le temps des mutations et de l’évolution, le temps d’avant, bien avant l’homme , une longue histoire dont Darwin serait le conteur.

Le deuxième est un âge sombre, cruel, couleur de sang, celui qui coule abondamment sur les champs de batailles. La guerre et la destruction règnent en maîtres, on célèbre les conquêtes, on dresse des statues aux généraux, on fête des victoires qui sont, en fait autant de défaites.

Le troisième, qui s’esquisse à peine, est celui de l’entraide, de la compassion, de la main tendue. Un âge qui soigne plus qu’il ne blesse, qui accueille plus qu’il ne chasse, qui sourit plus qu’il ne gronde.

Une bonne nouvelle, la majorité des humains pratiquent l’entraide plutôt que la concurrence, surfons sur cette vague et soucions nous de la paix, de la vie et faisons que ce souci de  paix, de vie devienne le souci du plus grand nombre.

L’ utopie est déjà en marche !

 

m-serres2

 

Editions le Pommier

isbn : 9782776510982 , 19.00€

 

 

Jeudi 24 novembre, 20h00 rencontre avec Hélène GAUDY, autour de son livre « une île , une forteresse »

Dans le cadre des petites fugues  et en partenariat avec la bibliothèque d’Arc et Senans, la librairie de la saline royale  a le plaisir d’accueillir cette année Hélène GAUDY.

Plasticienne de formation, elle fait ses études à l’Ecole supérieure  des Arts Décoratifs de Strasbourg, ses ouvrages sont sensibles aux liens qui unissent textes et images, à l’architecture imaginaire.

Rédactrice dans la revue Inculte, Hélène GAUDY publie également des livres sur l’art ainsi que de nombreux ouvrages pour la jeunesse.

Mais, c’est sur livre « une île, une forteresse », paru en début d’année aux éditions Inculte, que portera l’objet de la discussion.

De haut, c’est une étoile. On peine à compter ses branches, mangées dans les angles par des plantes voraces. On zoome et sa structure se dessine, en son noyau une place centrale, rectangle où l’on devine la forme d’une fontaine. Au ras des toits rouges le survol est fluide, rectangles imbriqués, casernes de Dresde, de Hanovre ou de Hambourg.

A son approche, le car longe une piscine vide, un petit lac. Au milieu d’un champ, l’îlot de pierres d’un cimetière. De minuscules cabanes de bois noir, un homme qui bronze dans son jardin entouré de géraniums vifs, des champs de maïs, une station d’épuration, la forme violette au loin des monts de Bohême, des tournesols par milliers, un tracteur dans un nuage de poussière, le lacis des rivières.

C’est ainsi que débute ce récit /voyage au cœur de la ville de Terezin. Forteresse qui n’a jamais rien défendu, « ghetto modèle », antichambre de la mort, lieu de mémoire…la ville aux rues tracées au cordeau, ne cesse de se dérober. C’est un travail d’enquête, de recherches patientes que nous livre Hélène Gaudy. Ce sont des allers-retours entre passé et présent, ici et ailleurs, mensonge et vérité. Ce sont aussi des rencontres, avec l’histoire bien sûr, mais surtout avec les habitants, ceux enfermés d’hier et ceux libres d’aujourd’hui. Un livre riche et émouvant.

 

une-ile

 

 

 

 

 

isbn 9791095086093     17.90€

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lily Poule, la poule aux idées plein la crête !

 

LILY Poule, c’est Carole, graphiste de formation, elle imagine et conçoit toute une gamme de jeux de cartes et de memory qu’elle range soigneusement dans de drôles de petites boîtes rondes aux couleurs acidulées.

Des boîtes en métal clic-clac, vous savez, un clic, elles s’ouvrent, un clac, elles se ferment, ça ne vous rappelle rien ? Lily Poule, ça lui rappelle les boîtes de bonbons de son enfance…

Lily Poule aime jouer, avec les mots, le langage, mais dans son travail, les adjectifs clés sont : ludique, créatif, éducatif. Favoriser le développement de l’imagination, de l’observation et de la réflexion des joueurs de 7 à 77 ans, selon la formule consacrée, tel est le pari (réussi) de cette poule à la crête bien faite !

C’est ainsi que Lily Poule propose différents memory qui sensibilisent les enfants à l’apprentissage des mots, des expressions…D’autres, stimuleront l’observation, l’imagination, mais toujours avec le même souci ; partager un moment de plaisir, une émotion.

Soucieuse du maintien des compétences et des énergies créatives tant au niveau national que régional, Lily Poule conçoit ses produits et certifie leur fabrication 100% française.

 

 

Côté cour / Côté jardin

jeu-comedie-fr-bte-smallUn jeu développé en partenariat avec la Comédie française. Le but ? Associer chaque auteur à son œuvre afin de recomposer des tirades célèbres.

« A vaincre sans péril, …il n’est point d’éloge flatteur. »

C’est sûr ça ?  A vous de voir…

 

 

 

    Implantée dans le Doubs, c’est en voisine que Lily Poule est venue déposer ses malicieuses petites boîtes à la librairie.

Boîte métal  jeux de cartes ou memory  12.00€

                              

 

 

 

 

 

 

Conférence Alexandre Chollier

Le 23 octobre 2016  à 11 heures. 

Cette année, la Saline royale nous a fait voyager dans les mondes réels ou imaginaires avec la manifestation Architectures et Géographies Imaginaires, avec le Festival des Jardins grâce à une immersion dans l’univers des Bandes Dessinées, et elle continue en nous proposant un voyage en automne dans le cadre de la manifestation initiée par l’agence ACCOLAD, sur le thème Des cartes : écrire les frontières du réel et de l’imaginaire. L’occasion de mettre en valeur les patrimoines écrits de Bourgogne et de Franche-Comté.  

16-09_patrimoines-ecrits-saison2-web

Nous aurons le plaisir d’accueillir Alexandre Chollier, géographe, enseignant et écrivain suisse, pour une conférence sur les géographes du XIXème siècle et en particulier sur le père de la géographie sociale, Elisée Reclus. Philosophiquement, poétiquement, l’écrivain nous conviera dans le prolongement des idées du géographe anarchiste sur les terrains de la géographicité et de l’eutopie. 

Alexandre Chollier a présenté et préfacé plusieurs ouvrages d’Elisée Reclus. Il a une approche pluridisciplinaire de la géographie, s’étendant au monde de la littérature en particulier de la poésie.   

Cette manifestation aura lieu le 23 octobre dans les jardins s’il fait beau ou dans la Salle Campanella. Un jour riche en animations, puisque nous célébrerons la clôture du Festival des jardins, avec la présence d’Alain Baraton et Jacques Ferrandez. 

Vous trouverez le programme complet de la manifestation en Bourgogne et en Franche-Comté en cliquant sur le lien actif. 

La Serpolette

Respect de l’environnement, qualité, originalité, proximité, tout était réuni pour que la Serpolette trouve sa place sur les rayonnages de notre boutique. Nous vous invitons à partir à la rencontre de cette jeune et prometteuse exploitation.

Crouzet-Migette, c’est dans ce village du premier plateau du massif jurassien, dans le département du  Doubs, à quelques encablures de l’inquiétant  pond du diable, que Sylvie Euvrard implante, en 2011, sa ferme  La Serpolette .

Sur un domaine d’environ 1 ha, elle cultive en agriculture biologique une trentaine de plantes aromatiques et médicinales. Sylvie sillonne également la campagne à la recherche de plantes sauvages, toujours dans le respect des plantes et de leur environnement.

serpolette-produits

Depuis des temps immémoriaux, les plantes sont utilisées pour leur vertus thérapeutiques, riche de ce savoir acquis lors de sa formation d’herboriste, Sylvie  confectionne  une vaste gamme de produits aux parfums originaux.

  • Des tisanes, plantes seules ou mélanges subtils et colorés à l’image de cette « eau du matin » pour des matins dynamiques et parfumés.
  • Des gelées , coquelicots, aspérule odorante, ou encore bourgeons de sapin
  • Des confitures, cerises noires et menthe poivrée, orange et marjolaine…
  • Des sels aromatisés et des mélanges d’aromates insolites

 Sylvie Euvrard sème, cultive, cueille, sèche, compose ses mélanges,  confectionne tous ses produits de façon artisanale, conjuguant le souci de la qualité  aux plaisirs de la dégustation.

Une façon saine et authentique d’agrémenter vos menus. 

Gelée de coquelicots   6.80€

Gelée pommes, raisin et fleurs de lavande   6.80€

Pesto ail des ours   6.40€

Tisane « eau des lutins »   6.40€

Clôture du festival des jardins Dimanche 23 octobre

 

Placée sous le signe de l’univers de la bande dessinée, la saison 2016 nous a permis de voyager dans des mondes à la géographie étonnante, magique ou inquiétante. Ce voyage s’achève  avec la venue de plusieurs auteurs, arpenteurs de la planète ou de l’imaginaire.

Alexandre Chollier, géographe s’est, entre autres choses, intéressé à la représentation du monde au travers de la cartographie, et à l’eutopie, ou, pour le dire autrement, la recherche du bon lieu. Où vivre ? où travailler ? où se distraire ? où se reposer ? … Et si la saline et ses jardins qui se déclinent sous de multiples formes était le lieu qui incarnait  toutes ces exigences, toutes ces envies ?

Alexandre Chollier donnera une conférence à 11h00 salle Campanella.

 

Claude Ponti est  auteur et illustrateur de livres pour la jeunesse. Blaise, Tromboline et Foulbazar, La venture d’Isée, le Tournemire, l’Ecoute-aux-portes, Bih-Bih et le Bouffon Gouffron…Claude Ponti est lui aussi, à sa manière malicieuse, un voyageur. Il nous invite au  voyage, à travers les mots qu’il tord à l’envie pour le plus grand plaisir des enfants et des autres, à travers les mondes pittoresques où évoluent ses personnages, mondes  illustrés par des  images qui fourmillent de détails insolites, drôles ou rocambolesques, ou les trois à la fois et plus encore. Une exposition vous permettra de découvrir ou redécouvrir cet univers particulier, mais vous aurez aussi l’occasion de déambuler « pour de vrai », en compagnie de Blaise dans ce monde ludique puisqu’un jardin lui est consacré.

Claude Ponti se livrera à une séance de dédicaces à 11h00, salle Migeon, séance émaillée de lectures faites par des fans en culottes courtes.

 

Alain Baraton viendra arpenter les jardins de la saline, président de cette seizième édition du festival des jardins, le jardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand parc de Versailles, fait partager sa passion aux auditeurs de France Inter dans « la main verte ».  Alain Baraton, nous entrainera, le temps d’une conférence, dans les allées tracées au cordon de Versailles, voyage dans un lieu emblématique et grandiose, mais voyage dans le temps également, puisque qu’il nous invite à le suivre dans les coulisses sulfureuses du palais du Roi Soleil.

Suite à la conférence qui aura lieu à 14h00 salle Migeon, l’auteur  de multiples ouvrages sur l’art du jardinage, et, peut-être plus méconnus, sur la « petite histoire  » de Versailles se prêtera à une séance de signatures.

 

 

Jacques Ferrandez apportera dans ses bagages la lumière chaude et les parfums méditerranéens des terres qu’il sait si bien croquer. C’est à un voyage dans les déserts de pierres et de sable,  dans les rues sinueuses de villes à la blancheur éclatante, sous le dôme d’un bleu profond d’un ciel inondé de soleil , c’est à tout cela, certes, que Jacques Ferrandez nous convie, mais c’est bien plus encore. C’est un voyage dans le temps, dans l’histoire d’hommes et de femmes à la fois si lointains et si proches, c’est l’histoire, non pas qu’il revisite, mais qu’il retranscrit à travers les récits croisés de personnages ordinaires qui, bien souvent, font preuve d’une force extraordinaire.

Jacques Ferrandez est l’auteur de l’affiche pleine d’humour de ce seizième festival des jardins. Il se prêtera au jeu des signatures à 15h00, salle Migeon.

 

Capture

 

 

 

Atlas Maior

De Peter Van der Krogt

blaeu_atlas_maior_1_vol_fp_int_3d_44816_1512221222_id_1024012.png

Joan Blaeu, cartographe officiel de la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales de 1672 à 1705, est l’auteur et l’imprimeur du plus grandiose et du plus minutieux atlas du XVII ème siècle : l’Atlas Maior. Publié entre 1662 et 1665 en onze volumes, il comprend 586 cartes représentant l’ensemble du monde connu de cette époque. L’Atlas Maior ou Theatrum Orbis Terrarum s’impose vite comme une référence, un objet d’art, il devient le livre le plus cher de ce siècle.

Les éditions Taschen reprennent les cartes du célèbre amstellodamois et les réunissent dans un ouvrage aux dimensions impressionnantes. L’ouvrir, c’est réaliser ce rêve que l’on à tous eu :  parcourir sans gants et sans surveillance un livre des temps antérieurs, pouvoir s’attarder, se pencher sur les nombreux détails qui ornent les cartes, reconnaître les villes. Il ne manque que l’odeur si caractéristique des vieux livres ! 

Joan Blaeu- Atlas Maior de Peter Van der Krogt aux éditions Taschen. Edition multilingue. ISBN : 978-3-8365-3803-9       512 p.              49.99€

 

La nouvelle monographie de la Saline est arrivée !

capture

Depuis quelques années, faute de ré-impressions, un ouvrage retraçant l’histoire de la Saline Royale, et de son génial architecte, manquait. Il est désormais disponible ! 

La nouvelle monographie, publiée aux Editions du Patrimoine, propose une étude complète de l’oeuvre de Ledoux et de la Saline Royale enrichie de 216 illustrations, la plaçant comme l’ouvrage de référence sur ce site classé au Patrimoine Mondial.

Claude Nicolas Ledoux, créateur inspiré du siècle des Lumières, sans conteste l’un des plus grands noms de l’histoire de l’architecture, est l’architecte du roi, visionnaire utopiste, mais également théoricien, il développe une œuvre difficile à classer. C’est lors de sa nomination en 1771 au poste de « commissaire aux salines de Lorraine et de Franche-Comté » par Louis XV, qu’il s’approprie la commande de l’usine monumentale d’Arc-et-Senans, destinée à la production de sel.

Celle-ci doit répondre à trois exigences :

  • utiliser au mieux un emplacement à proximité d’une source d’énergie considérable (la forêt de Salins),
  • concevoir des bâtiments qui répondent à des normes d’exploitation rationnelles,
  • créer une architecture qui concilie habitat ouvrier et exigences d’une entreprise royale.

A la fin de sa carrière, lors de l’écriture de son traité L’architecture considérée sous le rapport de l’art, des moeurs et de la législation, Claude Nicolas Ledoux repense la Saline Royale pour en faire une cité idéale, souvent citée comme modèle. 

Cette monographie replace la Saline Royale au sein de l’œuvre de Ledoux, comme les barrières de Paris (dont celles d’Enfer, du Trône, de la Villette et de Monceau existent toujours), le pavillon de Louveciennes construit pour sa protectrice, Madame du Barry, le théâtre de Besançon ou le château de Bénouville. 

L’auteur, Dominique Massounie, maître de conférences en histoire de l’art moderne à l’université Paris-Ouest, est également membre du conseil d’administration du groupe Histoire Architecture Mentalités Urbaines (Ghamu). Elle a publié L’Architecture des écuries royales de Versailles (1998), et Les Monuments de l’eau (2009, Éditions du Patrimoine, épuisé), ainsi que de nombreux articles et contributions à des actes de colloques. Elle est aussi co-auteur de l’« Itinéraire » sur Le Palais-Royal (2006, Éditions du Patrimoine). 

Sommaire : 

Introduction

L’exploitation du sel en Franche-Comté

L’œuvre ledolcien

I. L’œuvre

L’architecte de la maîtrise des Eaux et Forêts de Sens

Demeures aristocratiques et royales

De la « petite maison » au lotissement paysager

Architecture publique et urbanisme

II. Genèse d’une saline royale

L’idée d’une nouvelle saline

Comment la saline devint monumentale

Aménagement du territoire

Trois plans pour une saline

Une architecture pittoresque

De la saline naquit la ville

Habiter et travailler au Val d’Amour

III. Une saline au cœur de la forêt

Le chantier

La graduation et ses dépendances

Les bâtiments du cercle

L’ordonnance du diamètre

Places, promenades et jardins

IV. Une saline à l’ère industrielle

Les métiers de la saline

La saline dans le marché du sel

La saline au XXe siècle : la patrimonialisation

Conclusion

L’homme

L’art et le monument

Annexes

Glossaire / Bibliographie / Index 

Arc-et-Senans, La Saline Royale de Claude Nicolas Ledoux de Dominique Massounie publié aux Editions du Patrimoine. ISBN : 9782757705186.           224 p.     39.00€

L’incroyabilicieux Claude Ponti

Que vous soyez petits ou grands, que vous découvriez ou qu’au contraire vous relisiez pour la énième fois ses livres, il y a toujours de quoi s’étonner ou s’esclaffer en ouvrant un ouvrage de Claude Ponti : êtres étranges et jeux de mots cohabitent dans un monde surréaliste pour cheminer dans des parcours initiatiques aux différents niveaux de lecture.

C’est à l’occasion de la naissance de sa fille, que Claude Ponti écrit son premier livre L’Album d’Adèle, qui devait être un livre unique, juste pour elle. Il fut tout de même publié en 1986 chez Gallimard et connu un beau succès. La vocation de Claude Ponti était née, ses histoires sont désormais publiées et habitent écoles et bibliothèques depuis plusieurs générations. En voici 3 qui ont attiré notre attention :

  • Le Doudou méchant 

 

téléchargement

D’une petite histoire sympathique (le petit Oups qui trouve un doudou abandonné au grenier), on bascule tout doucement vers le terrible, vers les plus grosses bêtises jusqu’à la destruction d’une montagne et du monde. Fort heureusement, à la fin, tout rentre dans l’ordre et le doudou n’est pas si méchant que ça !!

Claude Ponti nous régale de jeux de mots, donnent des noms très rigolos « les Bouchanourrirs, les Blayettes… ».

L’univers fantastique, original et drôle, des illustrations poétiques et plein de détails fascinera petits et grands !

Le Doudou méchant de Claude Ponti aux éditions de L’Ecole des loisirs.                                 ISBN : 9782211059923     52 p.   19.80€

Disponible dans la collection Lutin poche. ISBN : 9782211069038    52 p.      5.00€

  • Blaise et le Château d’Anne Hiversaire

 

téléchargement (1)

Les poussins conduits par Blaise, le facétieux poussin masqué, préparent une surprise pour leur amie Anne Hiversaire : un incroyabilicieux château.

Image et texte se complètent pour former un univers foisonnant, aux nombreux détails. Trouverez-vous dans les pages le poussin qui a la tête dans un champignon? Et Boufniouse qui lit son journal ? Deviendrez-vous fous avec Métantan-skondi et Métébouché à cause de leur blague ?

Enfin, c’est surtout un bel hommage aux personnages des livres qui bercent notre enfance.

Blaise et le Château d’Anne Hiversaire aux éditions de L’Ecole des loisirs.                                         ISBN : 9782211077637          44 p.            21.90€

Disponible dans la collection Lutin poche. ISBN : 9782211093163          44 p.     5.00€

  • L’arbre sans fin

téléchargement (2)

Le beau voyage initiatique d’une petite fille, Hipollène, quittant l’âge de l’enfance pour s’affirmer et se comprendre grâce à de nombreuses étapes oniriques. C’est également la découverte du monde, que l’on pense comme un tout lorsque l’on est petit, puis l’on s’aperçoit qu’il n’est qu’une partie dans l’infinitude de l’existence.  La mort de la  grand-mère, élément déclencheur, est évoquée de façon très sensible. Un beau livre, très poétique. 

L’arbre sans fin de Claude Ponti aux Editions de l’Ecole des loisirs. ISBN : 9782211061568    44 p.           21.90€ 

Disponible dans la collection Lutin poche. ISBN : 9782211086738            44 p.          5.00€

 

 

Rencontre avec Hélène Gaudy

Le 24 novembre à 20 heures

Rencontre organisée dans le cadre du festival littéraire  Les Petites Fugues organisé par le  CRL de Franche-Comté.  

Pour la cinquième année consécutive, la librairie de la Saline royale en partenariat avec la bibliothèque municipale d’Arc-et-Senans, vous propose de venir à la rencontre d’un auteur. Cette année et pour la première fois, il s’agit d’une auteur :  Hélène Gaudy.

gaudy_helene-photo-esther-berelowitsch.png

© Photo : Esther Berelowitsch

 

Hélène Gaudy est née à Paris en 1979. Plasticienne de formation, elle a fait ses études à l’Ecole supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, ses ouvrages sont sensibles aux liens qui unissent textes et images, à l’architecture imaginaire.

Rédactrice dans la revue Inculte, Hélène Gaudy publie également des livres sur l’art et pour la jeunesse, dont la série Lubin et Lou  les jumeaux loups garous.

Son premier roman, Vues sur la mer, publié en 2006 aux éditions Les impressions nouvelles à été retenu dans la sélection finale du prix Médicis. En 2009, elle publie Si rien ne bouge aux éditions du Rouergue.

C’est à l’occasion de son dernier roman, Une île, une forteresse publié en janvier aux éditions Inculte que nous la rencontrons.

A propos de son roman :

« Rien de ce que j’avais imaginé n’est vrai. Sans la parole pourtant fragile, le lieu ne m’aurait rien dit de ce qui s’y est passé. »

Ancienne forteresse militaire devenue antichambre d’Auschwitz pendant la seconde guerre mondiale, faux « ghetto modèle » immortalisé dans un film de propagande nazie, Terezín est aujourd’hui un lieu de mémoire paradoxal, une ville dont chaque logement a été une prison.

En évoquant les destins de ceux qui y ont été enfermés, en recueillant les témoignages d’anciens déportés, d’habitants actuels, Hélène Gaudy enquête, arpente, creuse le rapport ambigu de cette ville à l’image et au mensonge. Elle dépeint par petites touches, avec une grande subtilité, le paysage et les sensations qui en émanent, mais aussi les strates historiques et les expériences humaines dont il est traversé.

Texte : CRL 

 

Ateliers Secrets de jardin

Samedi 15 octobre de 14 heures à 17 heures 

Atelier « Vannerie & Cie »

 

Pour le dernier atelier de la saison, venez vous initiez à l’art de la vannerie en compagnie de l’association  jurassienne Si vous « osier » les plantes.

L’occasion de découvrir un autre usage des plantes, vieux de plusieurs millénaires, et de laissez libre cours à votre imagination en tressant vous même votre propre cueille pommes en osier-brut aux différentes teintes.  

Renseignements et réservations
Tarif : 15€ par adulte et par séance // Abonnement possible : 40€ les 4 séances
Réservations : Saline royale, service « réservation » – 03 81 54 45 45, visites@salineroyale.com.
Dans la limite des places disponibles (20 personnes par séance).

Ateliers Secrets de Jardin

Samedi 17 septembre 2016 de 14 heures à 17 heures 

Atelier « Blanche-Neige, ou comment apprendre à protéger nos oiseaux »

 

Après les ateliers « Jardiner éco » et « Apéritif et digestif », le service médiation propose un nouvel atelier en partenariat avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux  au doux nom de  » Blanche-Neige, ou comment apprendre à protéger nos oiseaux  » 

Apprenez comment aider au mieux les petits compagnons à plumes de nos jardins à se sentir bien et à passer l’hiver dans de bonnes conditions. Vous construirez votre nichoir et apprendrez à l’installer et à l’adapter aux différentes espèces.

LPOAgirpourlabioFranche_Comte_transparent-5385

Tarif : 15€ par adulte et par séance
Réservations : Saline royale, service « réservations » –                                 03.81.54.45.45                                     

visites@salineroyale.com.
Dans la limite des places disponibles (20 personnes par séance).

 

Heure du conte 24 août 2016

Autour de Nathalie Novi

nn3

La petite fille et l’oiseau  de Nathalie Novi aux éditions Didier Jeunesse  ISBN : 9782278059607. 13.10€

« C’est dimanche.

Dans la chaleur de cet après-midi de plomb,

Les persiennes retiennent ce qu’elles peuvent de lumière.

Appuyée contre le mur,

Une petite fille est là.

Elle attend. »

 

C’est ainsi que débute ce livre touchant et poétique inspiré par « New York 1935 » , court-métrage de Michèle Ferrand-Lafaye qui met en scène une enfance esseulée et malheureuse, celle d’une petite fille mal dans son corps ; Maria Callas.

Images et textes se font face, se complétant et s’enrichissant mutuellement. Dans cet album, Nathalie Novi reprend à son compte des techniques comme le travelling ou le gros plan ce qui lui donne un aspect très cinématographique.

Les dessins, réalisés à la mine de plomb et aux crayons de couleur, font la part belle à la lumière et suggèrent de façon saisissante, le silence de l’attente. La couleur, de plus en plus présente au fil des pages, renforce l’effet de légèreté de la dernière image.

 

moi ming

Moi, Ming de  Clodilde Bernos, Nathalie Novi aux éditions Rue du Monde. ISBN : 97882912084620. 15 p. 16.00€

Un livre tout en couleur où l’image occupe une place prépondérante.

Le tour d’un monde imaginaire tout droit sorti du bouillonnant cerveau de Ming qui, tous les matins conduit sa petite Nam à l’école.

« J’aurais pu être », tel est est le leitmotiv de Ming, mais nulle trace de regret, de nostalgie ou de mélancolie, au contraire, la fantaisie, l’humour et la tendresse sont le cœur même de l’histoire.

Secrets de jardin « Apéritif et digestif » 20/08

La deuxième édition des ateliers secrets de jardin nous a donné toutes les recettes pour confectionner apéritifs et digestifs maisons avec les plantes de nos jardins. Il a été animé par l’association  Les p’tites plantes .  

Voici une sélection d’ouvrages pour découvrir de nouvelles recettes et lutter contre le gaspillage : 

  • Dans la collection Petits Bonheurs Maison aux éditions Edisud :  

Vins apéritifs maison de Marie Françoise Delarozière et Chantal James –                                 ISBN : 9782744903632       80 p.     11.00€ 

L’armoire aux conserves de Marie Françoise Delaroziere et Elisabeth Pistre.                         ISBN : 9782744907876      80 p.      11.00€  

Tisanes et sirops délices de Marie François Delaroziere et Chantal James.                             ISBN : 9782744903656      80 p.       11.00€  

Desserts et gourmandises aux fruits de Marie Françoise Delaroziere et Elisabeth Pistre.     ISBN : 9782744904196      80 p.        11.00€ 

Cuisine des fleurs, feuilles et petites salades de Marie Françoise Delaroziere  et Robert Blanc. ISBN : 9782744907869     80 p.         11.00€ 

Confitures, compotes et fruits au sirop de Marie Françoise Delaroziere et Chantal James.    ISBN : 9782744904189      80 p.         11.00€ 

Liqueurs du placard de Marie Françoise Delaroziere et Chantal James.                                  ISBN : 9782744903649      80 p.         11.00€ 

  •  Des recettes avec et sans alcool : 

9782212133363_h180

Apéritifs, digestifs, vins maison, coolers et autres concoctions ; 70 recettes faciles de Suzy Atkins aux éditions Eyrolles. ISBN : 9782212133363       159 p.              19.20€  

Œnologue reconnue, l’auteure nous livre des recettes classiques et originales accompagnées de conseils sur le choix des produits, le matériel, la cueillette et la conservation de vos précieux breuvages.   

  • Pour aller plus loin : 

9782732470474FS

Cuisiner, tout simplement de Sonia Ezgulian et Emmanuel Auger aux éditions La Martinière. ISBN : 9782732470474           324 p.          29.90€ 

150 recettes qui prennent en compte les contraintes de temps, de budget, de place et de lutte contre le gaspillage avec des conseils sur l’optimisation de ses réserves, de son plan de travail et des produits de base. Pour une démarche éco-responsable, les recettes sont classées par saison. 

Le prochain atelier aura lieu le 17 septembre et aura pour thème la protection des oiseaux, n’hésitez pas à vous inscrire ! 

La maison d’édition de l’Atelier du Poisson soluble

Créée il y a 27 ans par deux lycéens, la maison d’édition Poisson Soluble, en référence au texte d’André Breton, publie des livres majoritairement pour la jeunesse et exclusivement originaux. Les textes sont drôles, émouvants ou sérieux, ils abordent des sujets souvent délaissés en littérature jeunesse, le tout dans une mise en page atypique, pour que chaque livre devienne une pièce d’art unique.

Voici une petite sélection que vous pourrez retrouver dans nos rayons :

 Des docu-fictions pour apprendre sans en avoir l’air.

Les pages de ces ouvrages sont divisées en deux parties : une histoire complétée par des explications. Les deux peuvent se lire de façon indépendante, pour être accessible à toute la famille.

téléchargementLe spermatozoïde qui ne savait pas nager, de Lucas Salomon illustré par Mickael Blanc        9782358710299              17.00 €

Pour tout connaître de la reproduction végétale, des explications claires, accessibles et une histoire qui ne manque pas d’humour.

téléchargement (1)
Mammouth : secret défense de Frédéric Lacombat, Dick Mol, Sandrine Pascal
illustré par Mickael Blanc         9782358710039                       16.00 €

En parallèle de l’histoire d’un petit mamouth et de sa maman en pleine migration, découvrez jour après jour le déroulement de fouilles archéologiques, celles de Frédéric Lacombat et Dick Moll en août 2008 en Haute-Loire.

 Des livres pour aider à comprendre la vie :

21_angele_et_le_cerisier

Angèle et le cerisier de Raphaële Frier illustré par Teresa Lima     9782358710121                    15.00 €

Une histoire pleine de tendresse sur le temps qui passe, la vieillesse et la sénilité. Loin du pathos, l’écriture poétique et les dessins pleins de douceur nous offrent un beau moment d’amour. Un livre touchant sur un thème qui a le mérite d’être abordé.

Des livres pour se creuser la tête :

téléchargement (2)

Exister ! de Nathalie Hense et Julien Martinière               9782913741447                        14.00 €

Plusieurs indices laissent penser aux animaux de l’histoire, qu’ils sont dans un livre et que leur vie est dirigée par l’auteur… Mais s’ils le pensent, ne sont –ils pas, comme le veut la célèbre maxime « cogito, ergo sum » ? Inspiré du Discours de la méthode de René Descartes, un livre qui fait se creuser les méninges, illustré par d’originaux montages.

Des livres ou l’auteur a dû se creuser la tête :

téléchargement (3)

L’ile aux chimères de Christian Grenier illustré par Christian Vassort  9782913741522        16.00 €

Une histoire rappelant les grands classiques dystopiques !
S’adressant aux plus grands, ce texte relate la prise de pouvoir des objets sur une île, suite aux erreurs humaines. La genèse de ce livre est intéressante : le texte a été créé en fonction de tableaux de Christian Vassort. Un défi bien relevé pour un texte évocateur !

On le sait, les adultes prennent tout autant de plaisir que les enfants à lire de la littérature jeunesse, voire parfois plus. Voici quelques titres pour les adultes :

Des livres pour revisiter les classiques :

téléchargement (4)

Victoire s’entête  de Claire Cantais en collaboration avec le Musée du Louvre    9782913741461            15.00 €

Découvrez les grands tableaux du Louvre comme vous ne les avez jamais vus ! Dans un montage fin, retrouvez des détails des œuvres d’art incontournables tronqués, animés dans une histoire à en perdre la tête, comme la fameuse Victoire de Samothrace, héroïne de cette histoire originale.

téléchargement (5)

Votez Victorine ! de Claire Cantais en collaboration avec le Musée d’Orsay        9782358710527
16.00 €

Une véritable pépite. Claire Cantais renouvelle l’expérience d’une mise en scène avec les tableaux des grands musées français. Dans Votez Victorine se sont les personnages du Musée d’Orsay qui prennent vie dans un montage minutieux. Suivez Victorine Meurent, modèle de Manet pour son célèbre tableau « Le déjeuner sur l’herbe», dans une histoire cocasse et provocante sur fond d’émancipation féminine.

Des livres à envoyer :

La délicieuse Delphine Perret nous propose des petits ouvrages illustrés, d’une concision égale à leur pouvoir de dérision.
On les ferme, on écrit l’adresse, on colle un timbre et c’est une joyeuse bouffée qui arrive chez le destinataire !

téléchargement (6)

Moi, mon truc
Delphine Perret
9782913741751
5.00 €

téléchargement (7)

Les jours bêtes
Delphine Perret
9782913741218
5.00 €

Défaite des maîtres et possesseurs

De Vincent Message

004186828

Et si votre horizon se limitait à l’espace réduit de l’enclos dans lequel vous engraissez ?

Et si vous n’étiez considéré que comme une force de travail, un animal de compagnie, un sujet d’expérience ?

Et si Descartes s’était pris les pieds dans le tapis ?

Dans ce roman d’anticipation percutant,  l’Homme est démis de son statut de maître de la planète pour être à son tour asservi par une espèce inconnue. Les êtres humains ont dorénavant 3 fonctions : travailler, tenir compagnie et servir de nourriture.  

Lorsqu’Iris, l’humain de compagnie clandestin de Malo a un accident, celui-ci se trouve au cœur d’un tourbillon de questions…

Vincent Message dépeint une société pas aussi futuriste qu’il n’y paraît…  Un livre dérangeant !

Défaite des maîtres et possesseurs, roman de Vincent Message publié aux éditions du Seuil. ISBN : 9782021300147.            18€00

 

Heure du conte 10 août 2016

Quoi de plus atypique comme lieu de rendez-vous

qu’une pomme quand on n’est pas un ver  ?

C’est pourtant dans la pomme que nous avons choisi de nous installer pour cette heure du conte dédiée à l’architecture.

3 cochons

Les trois petits cochons de Steven Guarnaccia  aux éditions Hélium. ISBN : 9782358510240. 15.90€

Inutile de vous raconter ce conte, vous le connaissez déjà …est-ce bien sûr ? Ces trois petits cochons-là ne sont pas tout à fait des débutants en matière d’architecture. Mies Van Der Rohe, Frank Lloyd Wright, Le Corbusier ou Pei Ieoh Ming les ont grandement inspirés au grand dam d’un méchant loup un peu loubard qui chevauche la célèbre  Voxan GTV 1200 dessinée par Philippe Stark.

Une foule de références émaille  les illustrations aux couleurs vives.

 

la maison qui en voulait pas 4

La maison qui ne voulait pas  de Pauline Croze, Anne-Marie Hugot aux éditions Chocolat Jeunesse.ISBN : 9782917516096.  12.00€

Des maisons, il y en a des grandes, des hautes, des bleues, des blanches,  elles sont en bois, en pierre, en terre, en verre,  rondes, carrées, en L, avec d’immenses fenêtres ou au contraire de toutes petites lucarnes, bref, elles sont de toutes sortes.

Mais, celle-ci est à part, elle ressent les choses qui se trament en son sein, elle s’en réjouit ou s’en attriste et là, en l’occurrence, elle n’en veut pas !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du bon usage des arbres

Un plaidoyer à l’attention des élus et des énarques

De Francis Hallé

9782330000059

 

Ils sont majestueux et nous les contemplons toujours dans nos paysages de vacances.

Mais pourtant, au quotidien, dans nos villes, comment les considérons nous ? Mesurons nous bien l’importance de leur voisinage ? La complexité simplissime de leur nature ? Leurs besoins vitaux ?

Francis Hallé, docteur en biologie et en botanique, spécialiste des forêts tropicales et primaires, nous offre un texte bien documenté, nous fournissant de nombreux détails botaniques et statistiques tout en restant accessible.

A lire même si nous ne sommes ni un élu ni un énarque, il suffit juste d’être un être humain, afin d’admirer davantage ces géants pacifiques.

Du bon usage des arbres, un plaidoyer à l’attention des élus et des énarques de Francis Hallé publié chez Actes Sud ISBN  978-2-330-00005-9.       14,20€

 

Affiche « Univers de Bande dessinée »

Jacques Ferrandez auteur de la série Carnets d’Orient qui a inspiré nos jardiniers pour le jardin « Entre deux rives »,  conseiller artistique de la 16ème édition du Festival des Jardins, nous a fait le plaisir de réaliser l’affiche de cette année.

Celle-ci est disponible à la librairie boutique, en série limitée à 150 exemplaires signés par l’auteur. 

Taille de l’affiche 40 x 60 cm

Capture

 

Heure du conte du 3/08/2016

9782742796199-fr

 

Comment la mer devint salée de Minh Tran Huy, illustré par Vanessa Hié, d’après un conte traditionnel Vietnamien. Publié aux éditions Actes Sud Junior. 14.20€

 

 

imgProduct0_255

 

La grande histoire de la petite graine de Sophie Lescaut, illustré par Marina Rouzé aux éditions Bilboquet, collection Les tout-petits. 12.50€

Une histoire rigolote qui nous montre le trajet d’une petite graine jusqu’à sa transformation en un bel arbre.

 

 

téléchargement (1)

 

Jack et le haricot magique de Christophe Bourges aux éditions Belin jeunesse. 14.90€

Un classique dans un livre grand format illustré  par de magnifiques dessins.

 

La part du colibri

De Pierre Rabhi, illustrations de Pascal Lemaître 

téléchargement

C’est un livre poème que nous offrent Pierre Rabhi et Pascal Lemaître. Un livre sur notre monde et la crise écologique qu’il traverse. Mais n’est-ce pas nous qui l’avons provoquée ?

Ecrit de façon simple et claire, les grands idéaux qui pourront nous sauver sont décrits. Il ne nous donne pas de solutions politiques, trop éloignées ou désintéressées  des réalités pourtant évidentes. Pierre Rabhi, nous propose de faire nous-même notre part, même infime, chaque jour, goutte après goutte, la part du colibri.

Un message que l’on a déjà entendu, le répéter ne fait pas de mal, même du bien !

La part du Colibri de Pierre Rabhi, illustré par Pascal Lemaître aux éditions de L’Aube.  ISBN : 9782815911054          14.90€

Le Petit réparateur d’insectes

De Nastasia Rugani, illustré par Charline Collette 

003851426

C’est au cœur de la forêt aux sangliers que se trouve le cabinet du Grand Réparateur d’insectes : les ailes froissées, les carapaces trouées y sont réparées grâce à l’aiguille magique, transmise de père en fils depuis la nuit des temps. L’heure de la retraite venue, il est l’heure pour Noc de remplacer son père, comme l’exige la tradition : mais voilà… Noc à la phobie des insectes ! Sa sœur Lulu semble toute disposée à le remplacer, mais une fille Réparateur d’insectes, c’est comme une vache libraire, on a jamais vu ça !

Un livre qui nous invite avec humour à nous découvrir nous même, de nos désirs à nos peurs qu’il faut apprendre à connaitre pour en faire des atouts. 

 

Le petit réparateur d’insectes de Nastasia Rugani, illustré par Charline Collette aux éditions de l’Ecole des Loisirs.       ISBN : 9782211228848      8€

Concert Venise Millénaire

Dans le cadre de sa résidence, Jordi Savall et ses ensembles  Hesperion XXI, La Capella Reial de Catalunya et le Concert des Nations nous ont offert de façon inédite sa dernière création : Venise Millénaire

Capture

Affiche du concert réalisée par Jacques Ferrandez, disponible à la librairie boutique.

De 770 à 1797, Venise a exercé en Méditerranée un rôle prépondérant, se nourrissant des influences des mondes chrétiens de l’Orient latin orthodoxe, mais aussi des cultures ottomane, juive, arménienne et musulmane. Jordi Savall évoque grâce à la musique toutes les influences que la mer Méditerranée a pu produire selon les villes, les régions et les pays qui la bordaient. Des musiques spirituelles et profanes de Byzance, d’Istanbul, de l’Empire Ottoman, de Grèce, de Turquie et d’Italie sont venues conforter et influencer les productions que Venise a pu offrir à l’histoire de la musique . 

Nous vous en dévoilons  le programme : 

VENISE MILLÉNAIRE 700-1797
Carrefour de l’Orient & de l’Europe

Ière Partie : 770 – 1571

I.

VIIIe-Xe siècle

• Vers 700 Naissance de Venise : dès la fin du VIe siècle, les Byzantins, alors installés en Italie du Nord, favorisent la création de cette nouvelle cité lagunaire où se replient les habitants de la région, repoussés par les Lombards. La future Sérénissime est administrée par Byzance par l’intermédiaire de Ravenne, jusqu’en 751 où la chute de l’Exarchat favorise l’émancipation du doge, tout en demeurant une province Byzantine.
Αργo Αλληλοuια, Alleluya (Choral byzantin) – Johanes Damaskinos (s. VIII)

• 828  Transfert des reliques présumées de Saint Marc, d’Alexandrie à Venise.
Construction de l’église Saint-Marc qui sera agrandie en 976 et reconstruite en 1063
Fanfare (instr.)

XIe siècle

• 1054 Le « Grand Schisme » : anathèmes échangés entre Rome et Constantinople Αγαπnσω Σε, T’aimer, Seigneur – Anonyme Hymne byzantin (s. XI)

• 1082 L’empereur byzantin Basile II accorde des privilèges commerciaux à Venise qui lui ouvrent les portes de l’Orient. Halatzoglou kratema (Byzantin instr.)

• 1096 Première croisade : la flotte vénitienne transporte les croisés vers l’Orient.

• 1099 Prise de Jérusalem par les croisés. Perspectives commerciales pour Venise qui obtient des « Ondouks » (comptoirs) dans tout le royaume de Jérusalem. Marcabru, chanson de croisade : Pax in nomine Domini

II. 

XIIe siècle

• 1121 – 1130 Guerre en Méditerranée contre les Vénitiens. Victoire de la Sérénissime, qui installe des colonies en Palestine. Du XIIe au premier tiers du XIIIe siècle : présence vénitienne en Afrique du Nord.
Danse de l’âme – (Afrique du nord) anonyme (tradition Berbère)

XIIIe siècle

• 1202 – 1204 Les Vénitiens construisent et équipent la flotte destinée à la quatrième croisade : sac de Constantinople. Les quatre chevaux en bronze sont installés sur la façade de la basilique Saint-Marc.
Τον Δεσπoτην και αρχιερeαν, L’Évêque et Prêtre Suprême – Planctus byzantin (s. XIII).

• 1245 Traité de Venise avec l’Arménie. Chanson & Danse arménienne (s. XIII) 

• 1270 Création d’une escale vénitienne à Ras El-Makhbaz (Tunisie) où aboutissent les pistes caravanières d’Afrique. Mowacha (chanson arabo-andalouse)

• 1295 Marco Polo revient à Venise après vingt-cinq années d’absence
Istampitta : Saltarello (mss. du trecento) – Anonyme

III.

XIVe siècle

• 1348 Venue de Crimée, la peste noire ravage l’Europe et les trois quarts de la population de Venise. ‘Eφριξε γη, La terre se mit à trembler

XVe siècle

• 1404  La Sérénissime règne sur la Terre Ferme. Étape obligée du voyage en Terre Sainte
Chiave, chiave (instr.)

• 1438 – 1439  Tentative d’annulation du Schisme entre Rome et les Églises d’Orient. Célébration
liturgique à Sainte-Sophie, unissant Grecs et Latins dans la même prière.
Laudate pueri Dominum, Psaume 112 – Anonyme (ca. 1420)
Πxσαν την ελπiδα μου (καλοφωνικoς ειρμoς) (Toute mon espérance (improvisation)

• 1452 Siège de Constantinople par les Ottomans. Marche Ottomane – (Anonyme mss. s. XV)

•1453 Prise de Constantinople qui devient la nouvelle capitale ottomane par Mehmet II.
Massacre des habitants.

•1454  Traités commerciaux entre Venise et le sultan Mehmet II le Conquérant.
Guillaume Dufay Lamentio Sanctae Matris Ecclesiae Constantinopolitanae

IV. 

XVIe siècle

• 1515 Bataille de Marignan, victoire franco-vénitienne
Cl. Janequin – La Bataille de Marignan

• 1526  Fondation de la première Synagogue au Ghetto Novo Al Naharot Bavel – Les rivières de Babylone – Psaume 137 – Salomone Rossi

• 1527  Nomination d’Adriaan Willaert au poste de Maître de chapelle de Saint Marc.
Sac de Rome par les troupes de Charles Quint
A. Willaert – Villanesca : Vecchie letrose

• 1570 Soliman fait saisir les navires vénitiens dans le Bosphore et les Dardanelles.
Der makam-ı Uzzäl Sakîl – Anonyme ottoman (324) (instrumental)

• 1571 Traité de la Sainte Ligue, défaite ottomane à la bataille navale de Lépante.
Joan Brudieu Oíd, oíd.. [..las buenas nuevas de Lepanto] (Madrigal)

•1571  Construction de l’Église/Cathédrale de San Giorgio dei Greci.
Γεvσασθαι.  »Γεvσασθε καi iδετε ὅτι χρηστὸς ὁ Κύριος” (ψαλμός 33, 9
Dégustez et priez notre Seigneur 

IIe Partie : 1573-1797

V.

• 1573 Des savants luthériens correspondent avec le patriarche Jérémie II
Cl.Goudimel/A. Lobwasser Psaumes de David. Ficht wieder meine Anfechter (Psaume 35)

• 1581 La République de Saint-Marc domine Chypre, la Crète, Corfou et une partie de la côte
dalmate.
Danse de Chypre, Sousta (instr.)

• 1589 Le premier patriarche de Russie est élu.
Σε Υμνοuμεν, (στα σλαβικα) Nous te louons (en langue slave)

XVIIe siècle

• 1603 Les ambassadeurs de Shâh`Abbâs Ier se rendent à Venise pour conclure un accord afin de lutter contre l’hégémonie ottomane. Anonyme Perse Laïla Djân (Danse instr.)

VI.

• 1613 Claudio Monteverdi Maestro di Capella di San Marco

•1638  Cl. Monteverdi Combattimento di Tancredi e Clorinda (mise en scène)

• 1669 Les Turcs assiègent Candie (Crète). Reddition des Vénitiens.

• 1684 La guerre du Péloponnèse (Morée) oppose Vénitiens et Ottomans.
Dimitri Cantemir, Marche ottomane.

VII.

XVIIIe siècle

• 1725 Mariage de Louis XV. Siècle des Lumières.
A. Vivaldi. « La Senna festeggiante » composée « à la gloire de Louis XV »
L’Età dell’Oro, La Virtù, La Sena. «Di queste selve venite, o Numi» (1 part. nº 19)

• 1771 Dans le Péloponnèse, les Grecs se soulèvent contre les Turcs appuyés par les Russes.
Mozart visite Venise. W. A. Mozart Alla turca : Allegretto (De la Sonate nº 11, K 331)

• 1774 Le Tsar de Russie devient le protecteur des chrétiens orthodoxes de l’Empire Ottoman
Τμnμα του κρατnματος « Αναστxσεως Ημερα » αργoν
Chant de Résurrection – Hymne Orthodoxe Russe

• 1789 Révolution en France. Déclaration des droits de l’homme.
F. Marchant. Chanson Constitutionnelle : Nous sommes tous égaux

•1796  Déroulement du Carnaval « le plus débridé du siècle »
Anonyme Canzonette Veneziane di Batello ; Johann Adolf Hasse, (recueil John Walsh) Per
quel bel viso / Fora putazze care / Mia cara Anzoletta

• 1797 Les troupes françaises de Bonaparte occupent la Terre Ferme. Chute de la République de Venise, qui est rattachée au royaume d’Italie par le traité de Campo-Formio.
Luigi Bordese, «La Sainte Ligue; La nuit est sombre» d’après Beethoven.  


MUSICIENS D’ORIENT
Driss El Maloumi (Maroc), oud & voix
Dimitri Psonis (Grèce), santur & morisca
Hakan Güngör (Turquie), kanun
Haïg Sarikouyoumdjian (Arménie), duduk & belul

ENSEMBLE VOCAL ORTHODOXE/BYZANTIN PANAGIOTIS NEOHORITIS
Panagiotis Neochoritis, Charalampos Neochoritis, Dimos Papatzalakis,
Chrysostomos Nekarios Vletsis, Vasileios Vletsis, Rafail Zoumis
Salonique (Grèce)
Hanna Bayodi-Hirt, soprano
Vivabiancaluna Biffi, mezzo-soprano
David Sagastume, contreténor
Lluís Vilamajó, ténor
Furio Zanasi, baryton
Daniele Carnovich, basse

HESPÈRION XXI
Pierre Hamon, flûtes et cornemuses
Jean-Pierre Canihac, cornet & shofar
Béatrice Delpierre, chalémie, flûtes & hautbois
Daniel Lassalle, sacqueboute& añafil
Quim Guerra, dulcian & basson
Jordi Savall, viola de gamba soprano & lira
Vivabiancaluna Biffi, vielle & viole de gambe ténor
Philippe Pierlot, viole de gambe basse
Andrew Lawrence-King, psaltérion, harpe médiévale & arpa doppia
Xavier Díaz-Latorre, luth médiéval, théorbe & guitare

LE CONCERT DES NATIONS
Alessandro Pique, hautbois & flûtes
Manfredo Kraemer, violon I
Guadalupe del Moral, violon II
Balázs Máté, violoncelle
Xavier Puertas, rotta, violone et contrebasse
Guido Morini, clavecin & orgue
David Mayoral, percussions et cloches

Jordi Savall, direction
Conception historique et musicale du projet : Jordi Savall
Sélection des musiques Orthodoxes : Panagiotis Neochoritis

Les retombées

Jean-Pierre ANDREVON 

bm_CVT_Les-retombees_8792

Vous souvenez-vous de la nouvelle Matin Brun de Franck Pavloff, ou comment deux individus à la vie « normale », dans un pays « normal » voient leur vie se transformer en cauchemar en quelques jours ? 

C’est un peu le même scénario qui se produit dans cette nouvelle, nous assistons impuissant au glissement de François, ingénieur, doté d’un esprit critique, d’une réflexion et de pensées que l’on assimileraient tout à fait aux nôtres, vers la négation de ses droits.  

Tout commence en 1979 dans la campagne française, un éclair suivi d’une détonation qui plonge les protagonistes dans un brouillard tant physique que psychologique… 

Publié en 1979, l’année de l’accident nucléaire de Three Mile Island, ce livre nous fait réfléchir sur la fragilité de notre situation.

Un texte très bien écrit, qui nous fait sourire noir et surtout nous glace le sang. 

Les Retombées de Jean-Pierre Andrevon publié aux éditions Le Passager Clandestin, collection dyschroniques.    ISBN : 978-2-36935-028-6.       7,01€

 

Un été avec Victor Hugo

Laura el Makki, Guillaume Gallienne  

41uihFwdRGL._SX195_

Recueil des chroniques de l’émission éponyme diffusée sur France Inter en 2015, ce livre nous permet d’aborder le grand Victor Hugo en 23 thèmes, de façon claire et concise.

D’une lecture aisée (on s’imagine facilement Guillaume Gallienne nous en susurrer le texte à l’oreille), il est l’ouvrage parfait pour revoir la vie politique et personnelle du célèbre homme de lettres et les causes défendues dans sa prolifique bibliographie.

Didactique, ce texte nous apporte les éléments essentiels et des anecdotes moins connues, nous rendant, le temps d’un été, ce géant accessible. Victor Hugo rendu au peuple en quelque sorte, un programme qui l’enchanterait. 

Un été avec Victor Hugo de Laura el Makki et Guillaume Gallienne aux Editions des Equateurs. ISBN : 9782849904527.     222 p.          13.00€

Le Fantôme du mur

de Jean-Pierre Favard. 

lfdm_recto.jpg

La maison d’édition jurassienne La Clef d’Argent, reconnue pour ses auteurs à l’ambiance fantastique, nous offre dans sa collection Lokhale, des histoires dont l’intrigue se déroule en des lieux bien connus des franc-comtois. Avec Le Fantôme du mur, Jean-Pierre Favard nous fait redécouvrir Dole grâce à un voyage spatio-temporel riche en anecdotes. 

Pour obtenir ce voyage, prenez un professeur d’histoire-géographie nouvellement installé à Dole à la suite d’une déception amoureuse, une voisine âgée bienveillante, des mystérieux bruits sourds qui résonnent dans les murs et une inscription inquiétante  au linteau d’une porte. L’alibi parfait, pour remonter aux confins de la création de la capitale jurassienne, et pour visiter le Montmartre artistique et ésotérique des années 1860. Cette dernière est en lien avec un illustre résident de Dole : Marcel Aymé, dont les textes ont souvent été teintés de fantastique. 

Un plaisir de lire ce petit roman, suivi de l’article de Philippe Curval : Marcel Aymé, faussaire du quotidien. Autant d’arguments qui nous donnent envie de relire Marcel Aymé et notamment Le Passe Muraille.

Le Fantôme du mur de Jean-Pierre Favard aux éditions La Clef d’Argent.    

ISBN :  9791090662247.          104 p.        6.00€

Secrets de jardin « Jardiner éco » du 2/07

Le premier atelier Secrets de jardin, , en partenariat avec l’association bisontine « Trivial Compost » nous a livré les principes d’un jardin  écologique et économique.

Les participants ont pu réaliser leur propre décoction d’ortie, engrais  vert par excellence.

Voici une sélection d’ouvrages, faite en partenariat avec Trivial Compost, pour approfondir vos connaissances sur ce thème :  

  • A propos du compost : 

 

9782841387625FS

Faire son compost, la méthode paresseux  de Patricia Beucher aux éditions Eugen Ulmer. ISBN : 9782841387625  64 p. 7.90€  

9782841383276FS

Faire son compost ; toutes les méthodes pour toutes les surfaces de jardin de Jean-Michel Groult aux éditions Eugen Ulmer. ISBN :9782841383276  62 p. 7.90€   

9782737255045_h180

Faire son compost au jardin d’Edgar Huici aux éditions Saep, collection Idées Bio. ISBN : 9782737255045  40 p.  5 €  

  • Pour tout savoir sur les engrais verts :  

9782737255083_h180

Nourrir aux engrais verts : enrichir le sol, l’améliorer avec des plantes nutritives de Tanguy Maldore aux éditions Saep, collection Idées bio. ISBN : 9782737255083  40 p. 5€ 

9782737255090FS

Préparer purins et décoctions ; soigner le jardin avec des plantes, prévenir et traiter de Marie Lees aux éditions Saep, collection Idées bio. ISBN : 9782737255090  40 p. 5€ 

9782841387649FS

Purins d’orties et extraits végétaux de Jean-François Lyphout aux éditions Eugen Ulmer. ISBN : 9782841387649  64 p. 7.90€  

9782359810226FS

Purin d’ortie & Cie – Les plantes au secours des plantes de Bernard Bertrand aux editions De Terran. ISBN : 9782359810226 128 p.  15.50€

  • pour aller plus loin :

lagriculture-energetique-une-approche-energetique-pour-les-soins-du-sol-et-des-plantes

L’agriculture énérgétique – une approche énérgetique pour les soins du sol et des plantes d’Eric Petiot aux éditions De Terran. ISBN : 9782359810431  192 p. 18 €

  • Enfin deux petits livres pour les petits jardiniers :   

Les fleurs, ouvrage collectif aux éditions Piccolia collection Petit guide de poche. ISBN : 9782753020337   56 p.     4.95€  

Les arbres, ouvrage collectif aux éditions Piccolia collection Petit guide de poche. ISBN : 9782753020399   56 p.     4.95€  

 

Le prochain atelier « Apéritif et Digestif » aura lieu le 20 août. 

L’imaginaire Géographique : entre géographie, langue et littérature.

Sous la direction de Lionel Dupuy et Jean-Yves Puyo 

L'imaginaire géo

Ce recueil d’une vingtaine d’articles, publié sous la direction de deux enseignants chercheurs à l’université de Pau, s’attache à nous montrer les relations entre la géographie, la langue et la littérature avec l’imaginaire géographique. Plusieurs grands auteurs sont ainsi analysés dont Jules Verne, Louis Ferdinand Céline, Dostoïevski,  Philippe le Guillou, Joseph de Pesquidoux mais aussi le mythe de Dracula de Bram Stocker et la Transylvanie hantée. Les lieux les plus fantasmés sont également vus, comme la Bretagne, Marseille et les diverses îles des aventuriers explorateurs, parfois réelles mais souvent l’oeuvre de leurs désirs ou pulsions.

Deux articles sont en Espagnol. 

L’Imaginaire Géographique : entre géographie, langue et littérature sous la direction de Lionel Dupuy et Jean-Yves Puyo. Publié aux Presses de l’Université de Pau et des pays de l’Adour. ISBN :978-2-35311-060-6            25.00 €

 

 

Romans Libertins du XVIIIe siècle

Romans libertins

Paul Valéry explique que « A Rome, les hommes libres, s’ils étaient nés de parents libres, s’appelaient « ingénus » ; s’ils avaient été libérés, on les disaient « libertins ». Beaucoup plus tard, on appela libertins ceux dont on prétendait qu’ils avaient libéré leurs pensées ; bientôt ce beau titre fut réservé à ceux qui ne connaissaient pas de chaînes dans l’ordre des mœurs. Plus tard encore, la liberté devint un idéal, un mythe, un ferment… »   

La vivacité d’esprit des auteurs représentés leur permettent de sortir des « bonnes manières » et de nous offrir de plaisants moments grâce à une écriture aiguisée qui manie habilement l’ironie. La critique de la société, quoique parfois maladroite, se fait sentir pour notre plus grand divertissement.

En ouvrant ce recueil au papier bible, vivez par procuration ou souvenez-vous avec M. de Meilcour de votre passage à l’âge adulte,  énumérez vos nombreuses conquêtes avec le Comte de ***, vivez une aventure enflammée avec Thémidore et Rozette, goûtez aux saveurs orientales, bref laissez battre vos cœurs au rythme de ceux de Margot, de la Princesse Grisemine et du Sultan Misapouf ou de Félicia. Bien d’autres aventures vous attendent,  la perspective de plaisants moments…  

Un livre très bien documenté sur le mouvement du roman libertin et sur les titres présentés. 

Les égarements du coeur et de l’esprit de Crébillon fils,

Les confessions du Comte de *** de Charles Pinot Duclos, 

Thémidore ou Mon histoire et celle de ma maîtresse de Godard d’Aucour, 

Angola, histoire indienne de La Morlière, 

Le Sultan Misapouf et Histoire de la Félicité de Voisenon, 

Thérèse philosophe attribué à Boyer d’Argens, 

Margot la Ravaudeuse de Fougeret de Monbron, 

Le colporteur de François-Antoine Chevrier, 

Les malheurs de l’inconstance de Claude-Joseph Dorat, 

Félicia ou mes fredaines d’Andrea de Nercia, 

Point de lendemain de Vivant Denon

Romans libertins du XVIIIe siècle aux Editions Robert Laffont dans la collection Bouquins. ISBN : 978-2-22107072-7.          32.00€

Sel Chardonnay

Originaire de Californie, ce sel fumé doit sa saveur à son conditionnement après récolte. Comme le vin d’où lui vient son nom, les cristaux de fleur de sel s’épanouissent dans  des fûts de chêne qui ont été auparavant utilisés pour élever du vin de Chardonnay.

Son goût devient boisé et fumé en s’imprégnant des odeurs des fûts. Il est produit en petite quantité, ce qui explique sa rareté. 

Découvrez également le Sel du vigneron aux saveurs vinicoles.

Il est à utiliser en touche finale sur une salade, des pommes de terre ou encore des viandes rouges. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sel Chardonnay chez Terre Exotique – 30 gr.     6.40€

Sel de Maldon

Le sel des chefs ! 

C’est dans la petite ville éponyme, située dans l’Essex, au Royaume-Uni que la famille Osborne produit ce sel à la qualité reconnue mondialement, et ce, depuis 1882. Auparavant, la production salifère était déjà pratiquée dans ce village, grâce à sa formation topologique : des marais plats et une marée régulière épargnés des grandes précipitations. 

Cette  fleur de sel à la forme pyramidale, possède un goût salé prononcé associé à une surprenante légèreté. Sa texture agréablement croquante sous la dent, est conservée à la cuisson. Il convient parfaitement pour des cuissons en croûte : avec de l’huile d’olive et de fines herbes fraîches, il enrobe parfaitement légumes et rôtis au four. 

Découvrez également le sel de Maldon fumé pour une note d’originalité. La fumaison traditionnelle à froid correspond parfaitement aux poissons, viandes et volailles. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sel de Maldon nature – 250 gr.    8.10€ 

Sel de Maldon fumé – 125 gr.       6.80€

 

Sel Viking

S’inspirant de la recette de sel utilisée par les Vikings, qui consistait à fumer le sel sur un feu à ciel ouvert de copeaux de genièvre, de cerisier, d’orme, de hêtre et de chêne, ce sel nous offre un goût fumé et authentique qui s’accorde parfaitement avec les omelettes, les pommes de terre sous toutes leurs déclinaisons, les steaks mais aussi les légumes, viandes blanches et poissons.  

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sel Viking de Norvège chez Terre Exotique – 225 gr.          9.20€ 

Sel du vigneron

Comme le Sel Chardonnay, découvrez un sel aux saveurs vinicoles. Composé de sel de l’île de Ré mariné dans un savant assemblage de la région du Sud-Ouest : Merlot, Cabernet et Bordeaux relevé par quelques épices et aromates voilà l’assurance d’un cru d’une belle robe rouge profond et d’un nez développant des arômes de fruits rouges et de sous-bois.

Un sel parfait en accompagnement de viandes rouges et surtout de viandes grillées, et qui fait grand effet sur le poisson blanc et la purée de pommes de terre. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sel du vigneron chez Terre Exotique – 80 gr.                 7.40€

 

Sel Halen Môn

Le sel de Halen Môn est souvent comparé aux flocons de neige par ses cristaux d’un blanc pur. Il provient des eaux fraîches de l’océan Atlantique qui entourent l’île d’Anglesey rattachée au Pays de Galles. C’est le mot gallois “Ynys Môn”, signifiant Anglesey qui lui donne son nom aux consonances exotiques. Dernier refuge des druides devant l’avancé des romains, l’île incarne tout le mysticisme celte. 

La texture croquante et la note particulièrement iodée du Halen Môn convient à tous les plats et particulièrement aux légumes et salades crues. 

P6180021.JPG

 Sel de table Halen Môn chez Terre Exotique – 30 gr.             5.40€ 

Sal de Ibiza

Ce pot en céramique à la couleur chatoyante contient « le cristal de la vie, la fleur de sel des îles Baléares. 

C’est sur l’île paradisiaque d’Ibiza, autrefois appelée « l’île du sel » que ce sel d’une blancheur éclatante provient. Son exploitation remonte à plus de 2700 ans. Aujourd’hui les salines sont classées comme zone naturelle protégée, garantissant une récolte traditionnelle effectuée à la main avec l’aide de la mer, du vent et du soleil. 

La fleur de sel est reconnue pour sa grande qualité et sa finesse. Sa saveur est subtile et aromatique, à utiliser en note finale !  

sel ibiza

Fleur de sel d’Ibiza en pot céramique avec cuillère. 150 gr.                   14.70€

Sel miroir de Bolivie

Le sel miroir provient d’une merveille de la nature : le désert de sel de Bolivie, appelé le  « Salar de Uyuni « . Vestige d’un lac préhistorique géant, il est situé à 4 000 m d’altitude, fait 45 m d’épaisseur et 12 000 m2 de superficie ! Ses milliards de tonnes de cristaux de sel forment la plus grande mer de sel du monde.  

BOLIVIE (26).jpg

Le salar de Uyuni. Photographie de Catherine Gaudin et Seydou Touré issue de l’exposition « Mines de sel ». Disponible en carte postale.

On appelle ce sel « le sel miroir » car au mois de février, il est recouvert de 20 cm d’eau, ce qui crée un effet miroir parfait, à tel point qu’on ne distingue plus la réalité de son reflet.

La récolte du sel est manuelle : le sol est gratté sur quelques mètres, et les cristaux ainsi raclés sont mis en tas, de forme conique, à l’aide de râteaux. Les tas sont ensuite ramassés et transportés à dos de lamas pour les troquer dans les vallées fertiles.

Ces cristaux de sel pur sont d’une belle couleur abricotée. 

P6170003 (2).JPG

Sel de table miroir chez Terre Exotique. 45 gr.                 5.20€

Perles de sel de Djibouti

Au cœur de Djibouti, le lac Assal est une vaste dépression à 150m  au-dessous du niveau de la mer. Toute la partie ouest est formée d’un vaste croissant de sel de plusieurs dizaines de mètres d’épaisseur.

Les eaux du lac Assal sont extrêmement minéralisées avec une concentration de minéraux de 348 grammes par litre, soit dix fois plus que l’eau de mer et davantage que la mer Morte. Il est considéré comme le lac le plus salé du monde.

Les cristaux de halite ou sel gemme peuvent parfois atteindre un centimètre de côté. Certains, battus par les vagues du lac, s’arrondissent et, roulés par les flots, peuvent devenir des billes de sel de plusieurs centimètres de diamètre. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Perles de Sel calibre 3 chez Terre Exotique, 320 gr.             8.50€

Sel Murray River

Le Fleuve de Murray, d’où est issu le sel du même nom, est le plus long fleuve d’Australie.

Les flocons de sel sont obtenus grâce à l’introduction d’eau salée puisée au cœur du bassin de Murray dans des étangs de cristallisation. L’évaporation se fait naturellement.

Sa couleur orangé est due à une algue rouge présente dans l’eau.

C’est un sel riche en calcium et en magnésium.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Sel de table de Murray River chez Terre Exotique – 20 gr.                  4.70€ 

 

Rencontre avec Lucie Pierrat-Pajot

Lauréate du prix du premier roman jeunesse Gallimard-RTL-Télérama 2016 pour son roman « Les Mystères de Larispem », Lucie Pierrat-Pajot sera parmi nous le mercredi 6 juillet pendant l’heure du conte à l’occasion de la Fête du Patrimoine Industriel sur le thème du Steampunk ! 

Venez découvrir cette jeune auteure et les aventures de Liberté, Carmine et Nathanaël à Larispem — Paris, en argot des bouchers —, devenue cité-Etat indépendante, vouée à l’éga­lité et au culte du progrès depuis la victoire des garçons bouchers sur les Versaillais pendant la Commune. Mais ces derniers ne se sont pas encore avoués vaincus… 

 

Réservations à la librairie de la Saline 03.81.54.45.47

Rendez-vous à la Librairie mercredi 6 juillet 2016 à 15h30. Entrée libre.